Planète Nièvre – 2

geai des chênesNotre deuxième émission est écoutable dès aujourd’hui. Son thème : les pesticides et leur utilisation par les communes et les jardiniers. Quant à moi, je parle du geai des chênes, un oiseau plus facile à observer en ce moment car il est très occupé à faire ses provisions d’hiver et s’agite beaucoup. Comme tous les corvidés, il est très intelligent et est capable de planifier des stratégies. Et il a une particularité : il prend des bains de fourmis. C’est sa manière naturelle de lutter contre les parasites. Mais je ne vous en dit pas plus. Rendez-vous sur RCF ☞ ici

© Danièle Boone

(Biens) communs, quel avenir ?

(Biens) communs, quel avenir ?Je viens tout juste d’achever la lecture de ce livre écrit par Pierre Thomé avec Jean Huet et publié aux éditions Yves Michel. Je lis rarement des livres d’économie mais celui-ci m’a passionné. L’eau, l’air, la terre ne devraient-ils pas être sans distinction le bien de tous ?  demandent les auteurs. Mais comment faire pour que ces ressources vitales ne soient pas considérées comme de simples biens marchands à surexploiter ?  La société civile qui a toujours su être inventive pour s’indigner, alerter et créer des alternatives en les expérimentant apporte souvent des réponses qui ont ensuite besoin d’être formalisées.
☞  lire la suite

© Danièle Boone

La saison de la chasse est repartie

Fini la quiétude ! Ce dimanche c’est l’ouverture de la chasse  dans  la moitié sud de la France et dimanche prochain pour la moitié nord. Seuls 8 départements dont le mien attendront le 25 septembre pour reprendre ce dangereux loisir. A cette occasion, l’Aspas (Association de sauvegarde et de protection des animaux sauvages) « sort ses cartouches » en diffusant dix vérités concernant la pratique de la chasse au rythme d’une par jour. Les deux premières sont en ligne : « une balle de chasse peut tuer à 3 km » et « chasser bourré, c’est légal. »

Pour éviter des accidents tragiques chaque année, pour la sécurité des non-chasseurs, l’ASPAS exige depuis 20 ans que la loi soit modifiée et que soit instaurée une trêve de la chasse le dimanche, uniformément sur l’ensemble du territoire, comme cela se pratique chez nombre de nos voisins européens. Les chasseurs refusent obstinément pourtant ils ne sont plus qu’un million en France, un nombre bien inférieur à celui des randonneurs et des chercheurs de champignons. Ceux-ci risquent leur vie alors que leur loisir est bien innocent! L’Aspas rappelle pour l’occasion qu’aucune autre activité de plein air que la chasse ne pose un tel problème de sécurité publique. C’est le seul loisir qui mette en danger des non-pratiquants : chaque année, 10 à 20 % des personnes blessées ou tuées à la chasse sont des non-chasseurs !

Pour en savoir plus : www.aspas-nature.org
A lire également l’édito de Marc Giraud, porte-parole de l’Aspas sur le site des JNE. Son livre « Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus » vient d’être réédité chez Marabout (6,50 €)

© Danièle Boone

Séquence écureuil

Ecureuil chapardant des noisettesCe matin, je venais à peine de m’installer à mon bureau lorsque j’ai vu les branches du noisetier s’agiter d’une façon excessive. J’ai vite compris pourquoi ! Deux écureuils étaient venus récupérer les noisettes qui leur avait échappé jusqu’ici. J’ai énormément de noisetiers mais… aucune noisette! Pas très important, les petits rouquins animent le jardin avec leurs facéties, et cela n’a pas de prix. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Planète Nièvre

Une nouvelle aventure, radiophonique cette fois. Je participe à une émission mensuelle locale sur la nature et l’environnement qui vient d’être créée et qui sera diffusée sur RCF Nièvre. De fait, nous sommes quatre : Christophe Barge (LPO 58 et FNE Bourgogne), Pierre Kaluzny (Association pour la protection du confluent Loire/Allier et Association Loire Vivante Nièvre, Allier, Cher), Geneviève Omessa (Association Les 3 prés) et moi-même. Mes coéquipiers sont également membres actifs du Collectif nivernais pour une agriculture durable.

Notre émission est militante. La préservation et la reconstruction de notre environnement constituent des enjeux majeurs pour l’avenir des sociétés humaines et engagent une mutation profonde de nos modes de vie. Nous nous pencherons sur les points noirs de notre département mais aussi comment y remédier. Nous relayerons des initiatives locales, qu’elles émanent de particuliers, d’associations ou de collectivités territoriales. Nous souhaitons tisser un réseau entre tous ceux qui expérimentent des solutions.

Notre première émission, hors format, est une lecture de la carte de la Nièvre, un tour rapide du département, avec ses atouts. Nous y pointons aussi quelques points noirs sur lesquels nous reviendrons. Les autres émissions seront construites autour d’un dossier. Celui de la deuxième émission sera consacrée à l’utilisation des pesticides par les particuliers et les collectivités locales et celui de la troisième aux transports périurbains. Personnellement, je fais une chronique sur la nature à côté de chez soi pour la faire découvrir et aimer pour donner envie de la protéger. La première sera consacrée au vulcain, un papillon très commun que chacun peut voir. Mais qui sait qu’il passe l’hiver en Afrique, qu’il adore les fruits pourris et qu’il se saoule de leur jus fermenté ?

Premier rendez-vous : lundi 29 août à 19h30, rediffusion mardi 30 août à 11h30
Écouter l’émission
Écouter l’interview de l’équipe pour présenter l’émission

© Danièle Boone