Ce qui compte vraiment pour Fabrice Nicolino

NicolinoFabrice Nicolino a choisi cinq thèmes, la campagne française, la restauration des écosystèmes dans le monde, l’état des mers et océans avec un point sur la pêche, les rivières et la cohabitation avec les animaux. Pour chacun d’entre eux, il fait un bilan sans concession mais il ne laisse pas sombrer son lecteur dans une vision pessimiste. Au contraire, il ouvre des voies nouvelles qui pourraient changer le monde.

Délire ? Utopie ? Pas tant. Fabrice s’appuie sur des possibles qui pourraient bien se concrétisé. Tout va mal mais partout, existent des initiatives qui vont dans le bon sens. Il suffirait que nous soyons un peu plus nombreux et unis pour que demain, l’espoir se concrétise. Les solutions ne peuvent, en effet, venir que de nous. Il y a longtemps que Fabrice Nicolino ne croit plus à des décisions politiques d’envergure. En guise de conclusion, il nous propose une déclaration universelle des devoirs de l’homme. Bien vu !

LLL – Les liens qui libèrent, 219 pages, 18 €

© Danièle Boone

« Choose Life », la nouvelle campagne de l’ASPAS

Aspas-elephantCes images ne montrent pas ce que l’on croit décrypter au premier coup d’œil. A bien les regarder, ce ne sont pas des images de trophées de chasse mais des hommages à ceux qui protègent la vie sauvage. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

 

L’éveil de la permaculture de Adrien Bellay

jardin mené en permacultureEt si la révolution s’inspirait de la nature ? Tel est le sous-titre de ce documentaire de Adrien Bellay sur la permaculture. Cette dernière n’est pas simplement une méthode de culture. C’est un projet de vie, du bons sens organisé. La permaculture est devenue une façon de faire bouger le monde, une alternative à une société hors-sol, un mouvement en marche international. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Entretien avec Pierre Rabhi

PIerre RabhiA une semaine des élections, je vous invite à écouter Pierre Rabhi s’entretenir de l’état du monde avec Hervé Kempf sur Reporterre.net.

☞ écouter l’interview

© Danièle Boone

Linky, indiscret et sans scrupule

Linky vendra les données de votre vie, ainsi s’intitule la tribune édifiante de Nicolas Bérard paru sur Reporterre. Linky, qu’Enerdis veut installer chez tout le monde, n’est pas en effet un simple compteur électrique. Il permettra de récolter des données sur la vie des consommateurs, des données commercialisables sur le marché des « big data ». Nicolas Bérard sait ce dont il parle puisqu’il vient de sortir un livre, Sexy Linky ? qui vient de paraître aux éditions L’Âge de faire.

Le Big Data (littéralement « grosses données ») n’est pas un fantasme pour auteur de science-fiction. Quoique discrète, c’est une révolution qui a déjà bouleversé l’économie mondiale. Toute cette collecte va servir à faire du profilage. Elle va permettre de mesurer, classifier, quantifier, faire rentrer des personnes dans des catégories pour mieux les cibler, mais aussi de croiser les informations, déduire, interpréter, prédire et influencer. En pratique, cela veut dire que si votre réfrigérateur consomme trop, vous pourriez bien voir débarquer chez vous un « représentant » qui vous propose un modèle plus économique.

Cette manipulation de nos vies privées est insupportable mais elle rapporte aux manipulateurs des milliards de dollar. « Le nouvel eldorado numérique est lié lié à la collecte massive d’informations. Tous les modèles économiques sont basés sur l’exploitation des données. Nous ne sommes plus dans une économie de service, mais dans l’économie de la donnée. Le but est d’en avoir le plus possible et de les exploiter. » affirme Solange Ghernaouti, experte internationale en cybersécurité cités dans l’article.

lire l’article paru sur Reporterre.net

© Danièle Boone