Visite au Monastère de Solan

La forêt du Monastère de Solan représente 40% du domaine © Danièle Boone

Dans le village gardois de la Bastide-d’Engras, les sœurs du monastère orthodoxe de Solan vivent entre prière, nature et travail de la terre. Elles gèrent leur domaine de 60 hectares en mode biologique. « L’écologie est une révolte contre le principe de mort, c’est un ‘non’ en réponse à la criminalité du siècle », affirme Mère Hypandia. « L’agrobiologie est respectueuse de l’intégrité de la terre, poursuit le Père Placide Deseille, fondateur du monastère. Elle l’aide à donner le meilleur d’elle-même avec des produits bénéfiques à la santé non seulement de ceux qui s’en nourrissent mais aussi de tous les animaux qui vivent là. » Nous avons été accueilli par le chant des rouge-gorges et des pinsons. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Les commentaires sont fermés