L’art d’être libre selon Tom Hodgkinson

Être libre, un rêve caressé, rarement réalisé. Mais c’est quoi être libre ? « Lorsque vous embrassez Dame Liberté, la vie devient plus facile, moins chère et bien plus agréable », nous promet d’emblée l’auteur dans son introduction. Et il va nous montrer comment se débarrasser des chaînes forgées par notre propre esprit pour devenir enfin le créateur de notre vie.

Pour sa démonstration, Tom Hodgkinson s’appuie sur trois courants de pensée, l’anarchie, le médiévalisme et l’existentialisme. De fait, il prône l’autonomie dans tous les sens du terme : cultiver son jardin en même temps que de ne pas se laisser polluer par la pensée dominante. Le livre est préfacé par Pierre Rabhi et ce n’est pas un hasard car Tom Hodgkinson est, à sa façon, un adepte de la sobriété heureuse même si lui emploie le terme de frugalité. Il donne plein de pistes : vivre à la campagne, se débarrasser de sa télé, ne plus aller dans les super marché, ne jamais faire d’emprunts, ne plus avoir de montre, oublier la machine, etc. « Oui le monde est pourri et rempli de produits de piètre qualité. Ignorez-le et créez un monde joyeux rempli de produits de bonne qualité. »

Rien que du bon sens mais « jetez la prudence par la fenêtre » comme nous y invite l’auteur n’est jamais si simple. Pourtant, une fois qu’on est sur sa propre voie – et je crois y être un peu beaucoup – cela semble évident. Ce livre réjouissant est paru en Angleterre en 2006. Ce serait intéressant de savoir où en est l’auteur onze ans après.

LLL – Les liens qui libèrent, 334 pages, 22 €

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *