Une « piscine » géante pour les déchets nucléaires à Belleville-sur-Loire

Le gouvernement a décidé de privilégier l’électricité nucléaire plutôt que d’investir dans les énergies renouvelables. La raison : l’énergie nucléaire est une énergie décarbonnée. Certes bonne pour le climat et le bilan carbone de la France mais quid des tonnes de déchets radioactifs hyper dangereux ? Comme on ne sait pas quoi en faire, on les stocke. Et voilà qu’on apprend que EDF et l’ASN réfléchissent dans la plus grande opacité à un nouveau bassin de stockage, une « piscine » de combustibles usés, brûlants et hautement radioactifs à Belleville-sur-Loire. Celles de la Hague débordent ! L’entreposage en piscine de matières radioactives est risqué. Les assemblages doivent être refroidis en permanence sous plusieurs mètres d’eau, sous peine de s’échauffer et de rejeter d’énormes quantités de matières radioactives dans l’atmosphère.

☞  lire l’article d’Émilie Massemin paru sur Reporterre
☞ Sur ce blog Planète Nièvre spécial Belleville-sur-Loire

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *