Notre-Dame-Des-Landes : honte à l’État

Je sais bien que mes mots désolés ne feront pas fléchir le capital mais, face à cette démonstration de violence, une grande colère m’a saisie, et aussi un grand mépris pour ceux qui ont commandité cela. Avec cette opération qui bafoue la parole donnée (des discussions devaient s’ouvrir pour légaliser des lieux de vies et des projets d’expérimentation agricoles),  le gouvernement déclare la guerre et il en utilise les moyens ! Un tel déploiement de forces ferait rire si ce n’était pas si injuste, si destructeur et si douloureux. Emmanuel Macron est relativement jeune mais tellement vieux dans sa tête à défendre à tout prix un modèle en fin de vie. Et que dire de Gérard Collomb, ce triste sire ! Quoiqu’ils fassent, ils n’anéantiront jamais ceux qu’un souffle porte pour inventer le monde de demain, à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs. Leurs graines sont semées et elles fructifieront envers et contre tout.

Reporterre est sur place. Pour être vraiment informé, allez sur  ☞ reporterre.net

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *