Voyagez-nous : la France en autostop

Anouk (originaire de Tours, 21 ans, diplômée d’un IUT Carrières sociales, option Gestion urbaine et solidarités à Bordeaux) et Pierre-Élie (originaire de Barbezieux en Charente, diplômé de Sciences Po Bordeaux, master Développement des entreprises de l’économie sociale et solidaire), ont décidé de consacrer neuf mois à la visite de la France, en stop et sans argent, dans le but de découvrir le pays et ses habitants. Ils se sont mis en route le 2 octobre 2017 à Cieux près de Limoges. Depuis, ils ont parcouru plus de 12 000 kilomètres dans 70 départements. Ils ont encore trois mois devant eux.

« La plupart de temps, ce sont nos conducteurs qui nous hébergent, mais lorsque ce n’est pas le cas, nous demandons aux passants sur les trottoirs, et il ne faut jamais plus de trois demandes pour trouver un toit ! »  Enfin, avec l’association L’enfant@l’hôpital, ils relaient leur voyage chaque semaine avec 4 classes d’enfants en situation d’exclusion scolaire.

L’aventure n’est pas finie mais d’ores et déjà, le message se dessine : être dans la confiance. Leur expérience contredit l’image d’une France fermée, raciste, égoïste, individualiste. « On nous demande les galères (2 ou 3) et les mauvaises rencontres (0), mais nous, ce qu’on voit, ce sont des Françaises et des Français prêts à ouvrir leur porte à deux inconnus, à nous intégrer dans leur quotidien et à partager leur histoire. » A leur retour, ils restituerons leur voyage au cœur de l’humain dans des conférences. A suivre donc.

☞ leur blog

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *