Archives pour la catégorie Agricultures

La permaculture : une abondance naturelle

PermacultureVoilà revenu le temps du jardin. A chaque printemps, c’est un nouveau défi pour le jardinier. Comment faire, que changer pour que les récoltes soient meilleures. En quelques années, la permaculture s’est imposée à tous ceux qui cherchent une approche différente, moins dépendante du pétrole, plus résiliente pour l’environnement. Et le plus souvent cette méthode donne des résultats étonnants même sur de petites parcelles.  ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Planète Nièvre : les poulaillers industriels et autres

La France est le premier producteur européen de volailles, avec 847 millions de poulets de chair en 2015. Malgré tout 40 % du poulet consommé en France sont importés notamment pour la restauration collective (cantine scolaire, chaines de fast food, etc.) et cette consommation s’approvisionne à 80% en provenance d’élevages industriels intensifs. Qu’en est-il dans la Nièvre ?

Qu’est ce que l’élevage industriel ? Ses nuisances sur la santé humaine et sur l’environnement ? Comment y vivent les poulets ? Peut-on parler de maltraitance animale ? Pourquoi de nouveaux projets apparaissent sans cesse ? Autant de questions auxquelles l’équipe de Planète Nièvre dont, comme vous le savez, je fais partie, tente de répondre. Nous avons pour cela rencontrer Éric Bertrand, président de la Chambre d’Agriculture de la Nièvre et Denis Sanchez, éleveur de volailles fermières.

Il existe heureusement un autre modèle d’élevage avicole, celui de l’agriculture paysanne. Les volailles sont élevées en plein air. La qualité est au rendez-vous. La vente est souvent directe. Ces élevages à taille humaine, ont souvent un atelier de tueries intégré, ce qui évite le transport des poulets, l’une des principales cause du stress des animaux et de propagation des maladies, type grippe aviaire.

Consommer moins mais mieux, tel est le choix que peut faire tout consommateur pour sa santé, pour une agriculture qui fait vivre les paysans, pour atténuer les nuisances environnementales, pour une qualité gustative, pour le bien être des animaux, pour baisser le gaspillage des ressources, pour limiter les pandémies comme la grippe aviaire, pour les liens retrouvés entre producteur et consommateurs.

écouter l’émission

© Danièle Boone

Notre terre : une journée d’échange France Mali à Rambouillet

notre-terreNotre terre est une. Et l’agriculture connaît les mêmes problèmes, les mêmes dérives dans les pays du sud comme dans ceux du Nord. Cette journée d’échanges entre la France et le Mali va se dérouler ce samedi 19 à Rambouillet. J’y animerai une table tonde sur la disparition des terres agricoles. Une autre table ronde sera consacrée aux semences. De fait, beaucoup  de questions sont communes aux agriculteurs maliens et français : qualité des semences, main mise sur le secteur agro-alimentaire par les industriels, recul des terres agricoles par l’avancée du désert, l’étalement urbain ou l’accaparement. Ce que l’on croyait hier réservé au pays du sud est en train de devenir également une réalité en Europe. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Tribunal Monsanto à La Haye

Monsanto est actuellement jugé à la Haye. De fait, il ne s’agit pas d’un procès mené devant une cour formelle et le jugement sera symbolique et non contraignant. Toutefois, ce tribunal est présidé par de vrais juges. L’un des objectifs des organisateurs  est de montrer la nécessité d’introduire le concept juridique d’écocide dans le droit international.  L’activiste indienne Vandana Shiva,  l’avocate française Corinne Lepage, de l’ancien rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à l’alimentation Olivier De Schutter font, entre autres, parti du comité d’organisation.

Bien sûr, la mise en danger de la santé publique sera au centre de ce procès. On sait aujourd’hui que le glyphosate passe par le placenta et atteint le fœtus. Il serait à l’origine de la véritable épidémie d’autisme qui règne aux États Unis et au Canada. Et chaque années, des milliers d’enfants et d’adultes sont contaminés par les pesticides dans le monde entier y compris en France avec pour conséquence cancers, leucémies, maladies auto immunes, etc. Générations futures, présidée par François Veillerette, a testé une journée de repas ordinaires, du petit-déjeuner au dîner. 36 pesticides différents ont été trouvés, 4 pesticides et jusqu’à dix résidus dans les salades et plus de 8 résidus dan le raisin.

Parmi les autres charges qui pèsent contre le géant de l’agrobusiness, la main mise sur le vivant en le brevetant et le harcèlement des agriculteurs. Parmi les témoins, Percy Schmeiser, un fermier canadien, accusé par Monsanto d’avoir utilisé des semences de colza OGM sans avoir acheté de licence. Après des années de poursuites judiciaires et de pression au quotidien, la Cour suprême de justice a donné raison à l’agriculteur. De fait, Monsanto qui possédait de sa propre force de police, faisait régner la terreur chez les agriculteurs et incitait notamment à la délation en échange de cadeaux.

Pour suivre le déroulé de ce procès fondamental, je vous invite à vous rendre sur le site de Reporterre ou celui des JNE (Association des Journalistes pour la Nature et l’Écologie)

© Danièle Boone

Les micro fermes, avenir de l’agriculture ?

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises sur ce blog de l’intérêt des micro-fermes qui sont une alternative viable au modèle agricole dominant qui pousse à l’agrandissement des exploitations et au recours systématique aux produits phytosanitaires. Reporterre publie une interview de François Léger, chercheur au sein d’une unité mixte Inra/AfroParis Tech. De 2011 à 2015, il a coordonné une étude sur la « performance économique du maraîchage biologique en permaculture » à la ferme du Bec Hellouin.  ☞ lire

A (re)lire également : Permaculture au Bec Hellouin paru sur ce blog.

© Danièle Boone