Archives pour la catégorie Berry

La première monnaie locale à Lignières (18) il y a 60 ans

Au début des années 1950, Lignières, une petite ville du Berry, végète. Refusant la léthargie qui gagne leur ville, Pierre Tournadre (horloger), et Georges Lardeau (directeur du cinéma), veulent que Lignières se redresse ! Ils se heurtent à une municipalité vieillissante et à un maire “indétrônable”, ils constatent que toutes les idées nouvelles sont rejetées sans examen. Mais eux, veulent relancer une économie intra-murros.

le 26 avril 1956 est déclarée au “Journal Officiel” la “Commune libre de Lignières en Berry” (aucune loi ne régit les communes libres qui s’administrent … librement). Les deux amis ouvrent une mairie dans un des commerces abandonnés de la Grande-Rue, Pierre Tournadre est maire et Georges Lardeau, secrétaire. L’aventure commence et quelle aventure: une monnaie locale bien avant l’heure. Et cela va marcher, incroyablement.

La belle aventure durera deux années. La Banque de France s’inquiète du succès de cette initiative et envoie la Police Judiciaire en 1957 pour une enquête car “l’État seul a le droit de frapper monnaie”. Les inspecteurs repartent comme ils étaient venus, sans trouver rien d’illégal, les bons étant couverts par un dépôt en banque. Mais à la fin; les hautes instances de l’Économie mettent les pieds dans le plat pour que s’arrête cette monnaie parallèle. Cela marchait trop bien !

J’ai découvert cette belle histoire sur Gilblog qui annonce par la même la création d’une nouvelle monnaie locale en Berry en 2016. Lire l’article ☞ ici.

 

Circuits courts

Circuits-Courts au LuisantPrès d’un agriculteur français sur cinq commercialise directement tout ou une partie de sa production. Les circuits courts répondent à une nouvelle attente des consommateurs soucieux de se réapproprier leur alimentation. J’animerai une table ronde ce samedi  à Germigny l’Exempt dans le Cher. Si vous êtes en Berry, n’hésitez pas à venir discuter avec les producteurs locaux. A l’heure où se négocie le traité transatlantique (TAFTA), l’enjeu est d’importance. Le débat sera suivi d’un apéritif musical. C’est au Luisant, un lieu superbe, à découvrir absolument. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Le safran d’Antoinette

Du safran en Berry, cela n’a rien d’exotique. Cette épice est cultivée en France depuis le XIème siècle pour connaître une apogée du XVème au XVIIème siècle. Sa culture décline au XIXème siècle et disparaît dans les années 1900. Depuis quelques années, les safranières renaissent comme à Ourouer les Bourdelins, un village de la vallée de Germigny dans le Cher où Virginie Roger bichonne en bio son « or rouge ».
lire la suite

© Danièle Boone

Rendez-vous à Pesselières

Chaque 1er juin, la foire de Pesselières, un petit hameau du Cher, non loin de Sancerre, est un événement que beaucoup ne manquerait pour rien au monde. Elle perdure depuis le Moyen-Âge mais le temps d’une matinée seulement.. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Les mille étangs de la Brenne

Grands cormorans

Mille étangs… Vous voulez rire, c’est juste pour l’image. La Brenne en compte  au moins le double, pour la plupart privés. Ils sont traditionnellement utilisés pour la pisciculture et sont pêchés d’octobre à mars. Les plus anciens dateraient du XIIème siècle. J’avais envie depuis longtemps de découvrir ce fabuleux labyrinthe d’étangs, de forêts et de landes au centre de la France alors j’ai profité d’une sortie organisée par le Corif (Centre Ornithologique d’Ile de France). ☞ suite

© Danièle Boone