Archives pour la catégorie Divers

Plantations et gourmandises

Plantations et gourmandisesCe week-end, je serai à Mornay-Berry, dans le cadre de Plantations et Gourmandises, une manifestation très sympathique qui a lieu dans un cadre exceptionnel. La Grand’Cour  est un château du XIIIème siècle qui a su garder au fil des siècle son architecture militaire du Moyen-Âge qui lui conférait un rôle de place forte défensive. Il faut dire qu’à l’époque il était sur la frontière entre le royaume de Bourgogne et le royaume de France. J’y animerai d’une part, le samedi à 10h30, une table ronde sur les secrets des jardiniers où les participants seront invités à échanger leurs façons de faire. Le dimanche à 10h30, je ferai une conférence sur la jardin comestible. Quésaco ? Et bien tout simplement un jardin inspiré à la fois de la permaculture et de la forêt-jardin afin d’être le plus autonome possible du point de vue alimentaire et où l’on retrouve le plaisir de la cueillette.

© Danièle Boone

 

Jardiner et consommer autrement

Germigny-sur-LoireCe dimanche  29 avril, je vous invite à venir à Germigny-sur-Loire dans la Nièvre où Geneviève Omessa, ma complice de Planète Nièvre, organise une journée pour « jardiner et consommer autrement ». Il y aura un marché bio mais aussi des conférences, de la musique, un atelier nature créatif et… une table ronde sur les énergies alternatives animée par moi-même.

Le matin, je guiderai une sortie Faune et Flore avec Rémy Provost, un complice naturaliste plutôt botaniste. Rémy est également musicien. L’après-midi, à 14h15, il donnera le « Concert des Petites Bêtes », une de ses compositions avec le groupe Estuaire.

voir le programme

© Danièle Boone

Notre-Dame-Des-Landes : honte à l’État

Je sais bien que mes mots désolés ne feront pas fléchir le capital mais, face à cette démonstration de violence, une grande colère m’a saisie, et aussi un grand mépris pour ceux qui ont commandité cela. Avec cette opération qui bafoue la parole donnée (des discussions devaient s’ouvrir pour légaliser des lieux de vies et des projets d’expérimentation agricoles),  le gouvernement déclare la guerre et il en utilise les moyens ! Un tel déploiement de forces ferait rire si ce n’était pas si injuste, si destructeur et si douloureux. Emmanuel Macron est relativement jeune mais tellement vieux dans sa tête à défendre à tout prix un modèle en fin de vie. Et que dire de Gérard Collomb, ce triste sire ! Quoiqu’ils fassent, ils n’anéantiront jamais ceux qu’un souffle porte pour inventer le monde de demain, à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs. Leurs graines sont semées et elles fructifieront envers et contre tout.

Reporterre est sur place. Pour être vraiment informé, allez sur  ☞ reporterre.net

© Danièle Boone

Notre-Dame-des-Landes : le bon sens est de retour

On l’attendait depuis si longtemps cette bonne nouvelle qu’on s’était mis à douter. En ce début d’année, il semble qu’on renoue un tout petit peu avec le bon-sens. Je n’ai pas voté pour Emmanuel Macron mais avec cette décision, il remonte un tout petit peu dans mon estime mais sans être dupe : sa cohérence écologique dans l’ensemble de sa politique reste très en deçà de ce qu’il faudrait. Je salue et remercie au passage Nicolas Hulot sur lequel j’ai des réserves mais force est de constater qu’il a largement participé à cette décision.

Espérons simplement, que l’annulation de ce grand projet inutile coupe un peu l’herbe sous le pied à tous ceux qui sortent de leur chapeau des barrages, des autoroutes, des LGV… juste pour s’en mettre plein les poches. Quant aux projets en cours, nous verrons. Mais, dès l’instant de la première étude, ça coûte. Et on aurait tellement besoin de tout cet argent gaspillé pour des grands projets utiles comme l’aide aux agriculteurs pour leur apprendre à se passer de glyphosate par exemple !

Juridiquement, le gouvernement retire sa demande de prorogation de la durée de la déclaration d’utilité publique qui deviendra caduque le 8 février 2018. le premier ministre a annoncé que les terres garderont leur vocation agricole. Tous ceux qui ont fait vivre ces terres durant ces nombreuses années d’occupation ont travaillé sur ce futur tant espéré et ont des propositions constructives et novatrices à faire. Espérons qu’ils soient entendus. Place à l’avenir et à la vie.

© Danièle Boone

2018

2018 Mésange bleue
Celui qui traverse la vie au pas de charge verra peut-être dans le lointain le but qu’il s’était fixé, mais pas les fleurs le long de la route – proverbe chinois.

© Danièle Boone