Archives pour la catégorie Sur le web

Nicolas Hulot s’explique sur Reporterre

Reculs sur le nucléaire, le Ceta, la taxe sur les transactions financières, la centrale de Gardanne… ou patience pour ancrer durablement des inflexions structurantes ? Nicolas Hulot, ministre de la transition énergétique et solidaire, s’explique, demande du temps, et assure de son soutien à la politique d’Emmanuel Macron, « qui n’est pas là pour favoriser les riches »

☞ A lire sur Reporterre

Reporterre révèle que des nanoparticules auraient causé la mort de dizaines de vaches dans le Haut-Rhin

Quasiment tout un troupeau, situé à proximité d’une usine produisant des nanoparticules, a été mystérieusement décimé entre 2014 et 2016. L’enquête indique que les particules de dioxyde de titane – qui sont utilisées dans l’alimentation – pourraient être impliquées.

L’usine de Thann, située à quelques kilomètres de la ferme est l’un des sept sites de production de dioxyde de titane de l’entreprise Cristal, le deuxième plus grand producteur mondial de cette substance. C’est un pigment blanc produit depuis 1922 dans l’usine, une substance chimique inoffensive sous sa forme normale, utilisé pour ses propriétés d’opacité, de blancheur, notamment dans la nourriture, dans la peinture, les revêtements ou les plastiques.

Seulement voilà, depuis une dizaine d’années, l’industrie du dioxyde de titane s’est mise à produire le produit sous forme de nanoparticules, d’une extrêmement petite taille – on parle de l’échelle d’une cellule. Sous cette forme nanométrique, le dioxyde de titane passe à  travers la peau et la molécule peut ainsi aller se loger un peu partout, y compris dans le cerveau.

L’industrie du dioxyde de titane entretient évidemment savamment la confusion entre l’usage “classique” du dioxyde de titane et son usage sous la forme nanométrique. Encore une info qui montre l’inconséquence des industriels à utiliser abondamment des particules dont on ne sait quasiment rien sur les effets sur la santé des humains et de l’environnement.

☞ lire l’article sur Reporterre

© Danièle Boone

Loups, requins, ibis, blaireaux : un massacre sans base scientifique

Certains animaux sauvages subissent des phases d’abattage massif de la part des autorités. Le plus souvent sans discernement sinon pour complaire à des intérêts particuliers, explique Farid Benhammou, géographe, auteur d’une tribune publiée par Reporterre. Ces gestions par la tuerie s’appuient sur une négligence voire un mépris de la recherche et des connaissances scientifiques. Selon lui, « réflexion et matière grise pourraient permettre d’éviter une violence inutile ».

☞ à lire absolument sur Reporterre

© Danièle Boone

Entretien avec Pierre Rabhi

PIerre RabhiA une semaine des élections, je vous invite à écouter Pierre Rabhi s’entretenir de l’état du monde avec Hervé Kempf sur Reporterre.net.

☞ écouter l’interview

© Danièle Boone

Linky, indiscret et sans scrupule

Linky vendra les données de votre vie, ainsi s’intitule la tribune édifiante de Nicolas Bérard paru sur Reporterre. Linky, qu’Enerdis veut installer chez tout le monde, n’est pas en effet un simple compteur électrique. Il permettra de récolter des données sur la vie des consommateurs, des données commercialisables sur le marché des « big data ». Nicolas Bérard sait ce dont il parle puisqu’il vient de sortir un livre, Sexy Linky ? qui vient de paraître aux éditions L’Âge de faire.

Le Big Data (littéralement « grosses données ») n’est pas un fantasme pour auteur de science-fiction. Quoique discrète, c’est une révolution qui a déjà bouleversé l’économie mondiale. Toute cette collecte va servir à faire du profilage. Elle va permettre de mesurer, classifier, quantifier, faire rentrer des personnes dans des catégories pour mieux les cibler, mais aussi de croiser les informations, déduire, interpréter, prédire et influencer. En pratique, cela veut dire que si votre réfrigérateur consomme trop, vous pourriez bien voir débarquer chez vous un « représentant » qui vous propose un modèle plus économique.

Cette manipulation de nos vies privées est insupportable mais elle rapporte aux manipulateurs des milliards de dollar. « Le nouvel eldorado numérique est lié lié à la collecte massive d’informations. Tous les modèles économiques sont basés sur l’exploitation des données. Nous ne sommes plus dans une économie de service, mais dans l’économie de la donnée. Le but est d’en avoir le plus possible et de les exploiter. » affirme Solange Ghernaouti, experte internationale en cybersécurité cités dans l’article.

lire l’article paru sur Reporterre.net

© Danièle Boone