Rouge danger, rouge désir, rouge… comme la vie!

Coquelicot, zygène et rougegorge © D. Boone et M. Giraud

Le rouge n’existe pas! Cette couleur qui saute aux yeux des uns, demeure invisble pour les autres. Si, si, pour de vrai… Tout est une question de perception. Mais quand on le voit, le rouge peut être un atout pour survivre. Certains insectes l’exhibent parce qu’ils sont poison ou… font semblant de l’être. Le rouge séduit. Quand un oiseau affiche de l’écarlate, c’est signe de bonne santé. Les femelles ne s’y trompent pas! Du rouge « nature » pour colorer nos atours:  le pourpre des escargots, le carmin des cochenille, le rouge de la garance… Et savez-vous pourquoi, notre sang est rouge? A cause de l’hémoglobine. Cette molécule responsable du transport de l’oxygène, puissamment rouge, est teintée en son cœur par un atome de fer. Et quand nous rougissons, c’est simplement que nos vaisseaux sanguins, dilatés par l’émotion, font affluer du sang sous notre peau. Alors, le rouge , c’est passionnant et plein de surprises! Et c’est le dossier du nouveau numéro de la Salamandre. Si vous ne connaissez pas encore cette revue suisse « des curieux de nature » orchestrée par Julien Perrot, c’est le moment! Moi, je suis accro!
www.salamandre.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *