Le réchauffement côté oiseaux

Bien que les températures aient peu augmenté récemment, l’impact du réchauffement climatique est déjà très visible sur les populations nicheuses d’oiseaux dans toute l’Europe. Le nombre d’espèces d’oiseaux touchées de manière négative est presque trois fois plus grand que le nombre d’espèces qui bénéficient des changements climatiques.Voilà les résultats d’une étude menée conjointement par le Museum d’Histoire naturelle, la Royal Society for the Protection of Birds (Grande-Bretagne), les Universités de Durham et de Cambridge (Grande-Bretagne), l’association European Bird Census Council (Tchèquie) et  Statistics Netherlands (Pays-Bas). ☞ suite.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *