La mer poubelle

Des océanologues ont découvert une nouvelle accumulation de déchets dans l’océan. Une première « poubelle » avait été trouvée dans le Pacifique en 1997. Cette fois, c’est dans l’Atlantique. Les déchets aboutissent à cet endroit par les effets de courants qui s’enroulent. Du coup, les objets, essentiellement des plastiques, ne peuvent plus s’en échapper. On appelle cela une gyre. Polyéthylène, polypropylène, mousse polystyrène et autres molécules courantes sont présents jusqu’à au moins dix mètres de profondeur. Mais le plus impressionnant est la taille de cette « décharge » aussi grande en superficie que l’état du Texas. Le gros ennui est que ces fragments de plastique fonctionnent comme des éponges. Ils accumulent des polluants organiques persistants. Les principales victimes de cette pollution sont les animaux marins mais qu’on ne s’y trompe, par les effets de la chaîne alimentaire, l’homme n’est pas à l’abri! Les scientifiques pensent qu’il existe trois autres gyres, dans l’Atlantique et le Pacifique sud et dans l’océan Indien. Il est impossible d’envisager un nettoyage, les débris étant trop nombreux et trop fragmentés. Encore une fois, nous sommes devant une urgence dont trop de monde se contrefout: il faudrait cesser immédiatement de continuer à prendre l’océan pour une poubelle. Je lisais hier que la majorité des religions voit en l’eau un moyen de purification alors que le chamanisme notamment celui d’Asie centrale, déconseille toute ablution et autre bain purificateur par crainte de souiller l’eau! Il serait peut être judicieux de faire nôtres quelques unes de ces croyances si respectueuses du vivant!

Pour en savoir plus voir l’article du Monde.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *