Valduc, un nouveau centre nucléaire franco-britannique

L’accord signé hier entre Nicolas Sarkozy et David Cameron ne va pas dans le bon sens! D’abord on continue à se préparer et/ou entretenir la guerre ensuite, on avance droit devant dans une technologie à haut risque pour l’environnement et les populations. La France et la Grande-Betagne vont en effet tester ensemble leurs armes nucléaires en Bourgogne dès 2014 dans un nouveau laboratoire qui va coûter quelques centaines de millions d’euros. Cette installation de physique expérimentale doit permettre des expériences en labo indispensables à la garantie du fonctionnement des armes nucléaires et à leur sûreté. « Aucun dégagement d’énergie nucléaire ne se produira durant ces expériences, conformément aux engagements internationaux souscrits par la France et le Royaume-Uni », assure l’Elysée. Des paroles rassurantes de politique qu’on aimerait pouvoir croire mais dont on doute fortement. « Il pourra y avoir des transports de matériel nucléaire britannique en France », a d’ailleurs concédé l’Elysée. On peut sérieusement se demander s’il n’y aura pas quelques essais à ciel ouvert ailleurs, sur le polygone de Bourges, par exemple ? Les Britanniques, eux, se gardent le centre de recherches qui sera implanté à Aldermaston.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *