Indignons nous avec Stéphane Hessel

Nous étions nombreux hier, place du Panthéon à être venu apporter notre soutien à Stéphane Hessel. Le débat public autour de la Palestine initialement prévu à l’Ecole Normale Supérieure a été interdit précipitamment quelques jours auparavant. Le lendemain de cette interdition, Eric Prasquier président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s’est bruyamment réjouis d’avoir obtenu l’annulation du «scandaleux colloque-débat» qui devait réunir Stéphane Hessel, Leïla Shahid, Elisabeth Guigou et Hanneen Zoabi, députée arabe israélienne, pour une discussion autour de la liberté d’expression. Après avoir violemment dénigré Stéphane Hessel, dénonçant ses «impostures, approximations et fixations haineuses contre Israël», le président du Crif saluait dans ce texte le courage intellectuel de Monique Canto-Sperber, directrice de l’Ecole Normale Supérieure. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *