Araignée voyageuse

Cet été, une araignée s’est installée sur mon pare-brise côté passager. Depuis elle me suit dans tous mes déplacements. Elle m’a accompagnée en Alsace, puis à Paris où elle a passé dix jours dans un parking. Lorsque j’ai repris ma voiture, elle était roulée en boule au milieu de sa toile un peu cassée et n’a pas bougé de tout le trajet. Je me suis dit: elle est morte de faim. Deux jours plus tard, je remonte dans mon véhicule pour venir à Brive assister aux états généraux de l’arbre (passionnants mais je vous en reparlerai) et je découvre qu’elle est en fait bel et bien vivante. Elle a repris sa position de guetteur. Est-ce bête, mais je suis super contente ! Me voilà, je crois, en parfaite condition pour voir l’expo du Museum d’histoire naturelle de Paris consacrée aux araignées qui va commencer le 5 octobre.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *