Le rougegorge est de retour

Tout à l’heure, j’ai aperçu le rougegorge. Le voilà donc de retour ce petit teigneux! Sous son air charmant, il cache en effet un redoutable caractère. Ces petits passereaux qui ont la sympathie du plus grand nombre sont ce qu’on appelle des migrateurs partiels. Ils se déplacent au fil des saisons pas plus de quelques centaines de kilomètres. Cet oiseau n’est pas présent chez moi l’été. Celui ci provient probablement du nord ou du nord est. Son retour annonce donc l’arrivée de l’hiver. Autre signe des frimas à venir, les mésanges bleues, les mésanges charbonnières et les chardonnerets se rapprochent depuis quelque temps de la maison. Mais, avec ce mois d’octobre très doux, les derniers migrateurs prennent leur temps. Ainsi les rougequeues  sont toujours là et aucun passage de grues à signaler pour l’instant.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *