Le FN éliminé mais pas de quoi se réjouir !

Ok le FN n’a remporté aucune région. 5 régions à gauche, 7 à droite. Faut-il pour autant crier cocorico! Le choix par option négative n’est jamais un signe de bonne santé démocratique. Et puis, il faut tenir compte de l’abstentionnisme : presqu’un français sur deux n’a pas souhaité s’exprimer auquel il faut rajouter les quelques 3 millions de non inscrits sur les listes électorales. Cela relativise fortement les résultats. Les 40,52 % totalisé par la droite ne représente de fait les voix que d’à peine 20% des français. Idem pour la gauche qui peut diviser par deux son score de 28 % ce qui donne un petit 14 %. Pas de quoi pavaner donc. Il serait urgent que les politiques se remettent en question mais cela est une autre histoire.

Face à ces résultats, je me dis que Jacques Ellul avait raison, l’écologie auraient sans doute gagner à rester apolitique. La vie n’est ni de droite, ni de gauche. Sa force vient tout simplement d’être. Et qu’est-ce que l’écologie sinon la défense de la vie ? Tous ces compromis, quelle que soit l’étiquette, juste pour le pouvoir, sont les signes de la déliquescence de notre société. La promesse du porte-feuille environnemental aux chasseurs faite par  Xavier Bertrand, élu républicain du Nord/Pas-de-Calais/Picardie, confirme, autant que leur score au premier tour, à quel point, l’image des écologistes s’est dégradée. Décidément le monde ne va pas dans le bon sens!

Trois jours après la parution de cet article, Reporterre révèle les graves dérives antiécologistes de Bernard Wauquiez (Rhône-Alpes-Auvergne et tout nouveau n° 2 du parti républicain) ☞  Lire ici

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *