Bien se nourrir

Dans ce soir ou jamais, il était question de notre assiette. A l’unanimité sauf un, tous les invités de Frédéric Taddeï semblaient d’accord: la bouffe industrielle ce n’est pas ça mais les bons produits sont inaccessibles aux petits budgets.
☞ En gros la majorité des gens n’ont pas d’autre choix que de manger de la m… Je ne suis pas d’accord. A la fin de l’émission, une question simple a été posée. Que conseillez-vous pour mieux manger? Chacun s’est emberlificoté dans des réponses ni faites ni à faire mais personne n’a esquissé ce qui me semble pour moi un B.A-BA: acheter des produits frais de saisons, locaux et les cuisiner soi-même, en d’autres termes, boycotter tous les produits transformés. C’est le meilleur moyen d’éviter une grosse partie des additifs chimiques qui ruinent notre santé et le sucre qui envahit tout et crée la dépendance. On a tout à y gagner y compris du côté du porte-monnaie. Un kilo de pommes de terre doit, à quantité égale, coûter quelques trois-cent fois moins qu’un gratin dauphinois congelé à passer au four!  Une étude avait été faite il y a quelques années par le magazine Ça m’intéresse sur comment manger mieux et moins cher. Édifiant! Une grosse partie de la solution passe en effet par la sélection. Un maquereau est à la fois bon marché et bien meilleur que le saumon d’élevage hyper gras et plein d’antibiotiques. Seulement le maquereau n’a pas une bonne image. Le boucher star Hugo Desnoyer a d’ailleurs prôné de manger moins de viande mais de choisir la qualité. Cette démarche est de plus une façon de soutenir les paysans et autres artisans qui se battent pour survivre face aux lobbies industriels. Le consommateur a tous les pouvoirs tant que les savoirs-faire existent. C’est lui qui prend un produit dans un rayon et le pose dans son caddy. Hélas, pas plus Taddeï que ses invités semblent en être conscients. Effrayant à quel point on se laisse formater! Pourtant, « il suffirait que vous cessiez de l’acheter pour que ça cesse de se vendre » disait Coluche. Et oui, c’est aussi simple que cela!


3/12/2009 © Danièle Boone – Toute reproduction même partielle du texte est soumise à autorisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *