Archives pour la catégorie Faune

Nature Nièvre – les grandes aigrettes

Grande aigrette
Ces grands oiseaux blancs peuplent nos prairies ou le bord de nos étangs et de nos lacs en hiver. Quelquefois, elles sont en compagnie de leur cousin, les hérons cendrés. Leur bec jaune à pointe noire et leur couleur immaculée en font des oiseaux impossible à confondre. Pourtant, les grandes aigrettes ont failli disparaître pour une histoire de mode !  Du 18ème siècle jusqu’aux années 1950, les dames portaient des chapeaux emplumés. Les grandes plumes ornementales, caractéristiques de la parure de noce de notre oiseau étaient particulièrement prisées. Paris comptait alors près de 800 maisons de plumassiers employant quelques 7000 personnes. Et on sait que durant la seule année 1910, au marché de Londres, 1470 kg de plumes d’aigrettes ont été vendues. Cela représente près de 300 000 oiseaux adultes assassinés sur une seule année.
lire la suite

Frelon gourmand

Frelon européen © Danièle Boone
Les reines-claudes de Bavay sont une variété tardives des fameuses prunes de la reine Claude, femme de François 1er ! Ce frelon a trouvé là matière à se nourrir et, dans le même temps, se désaltérer. J’aime beaucoup les frelons européens (Vespa crabo), ces grosses guêpes mal aimées alors qu’ils nous rendent plein de services.
lire la suite

Safari dans mon jardin

Abeille sur chardon
Un des grands plaisirs d’un jardin naturel est d’observer la vie qu’il accueille. En ces temps de chaleur et de sécheresse, de nombreux hôtes se cachent en attendant une météo plus clémente. Pas étonnant donc que dans cette balade, j’ai surtout rencontré des insectes comme ce bourdon des champs. ☞ lire la suite

Un maître chanteur, le merle noir !

Merle noir
Chaque année, le chant du merle annonce le retour de la saison des amours pour les oiseaux. Ils donnent de la voix pour séduire leur belle et marquer leur territoire. Le merle noir est un maître dans l’art de chanter. Il peut inclure jusqu’à 30 phrases différentes chez un seul individu. Et c’est sans compter toutes sortes de cris. Il est également capable d’imiter le chant d’autres oiseaux mais aussi les sons qu’il entend dans son entourage : sifflets, sonnettes ou alarmes. En ville, son répertoire est tellement influencé par les bruits urbains que ses vocalises peuvent être totalement différentes`de ses congénères de la campagne. ☞ lire la suite

Bouvreuil pivoine

Bouvreuil pivoine
Cette année, j’ai la chance d’avoir pour la première fois ce visiteur de marque à la mangeoire ! Le bouvreuil pivoine est un oiseau très discret dont la présence se repère souvent seulement par un chant entrecoupé de sifflements mélancoliques, pas spécialement éblouissant. En ce moment, le mâle, en costume de noces, arbore une poitrail d’un rouge corail unique. La femelle elle, est plus discrète : son manteau est gris-brun. Les deux sexes portent une calotte noire bien nette, des ailes noires avec des barres blanches et une queue noire. ☞ lire la suite