Archives de catégorie : Jardin

Disparition à la mangeoire

Pinson des arbres
Pas de restriction sanitaire pour les piafs, alors avec le retour du gel, j’ai réouvert le restau des oiseaux début décembre . Les clients ne sont pas très nombreux : quelques mésanges bleues et charbonnières, quelques chardonnerets, une quinzaine de moineaux. Pas de pinsons des arbres cette année. Enfin j’ai observé deux mâles et une femelle alors que les hivers précédents, ces jolis petits oiseaux venaient en bande et ne rataient jamais l’ouverture.

Les oiseaux granivores dont ces deux espèces font partie, payent un lourd tribut aux changements des pratiques agricoles depuis les années 1970 : utilisation de pesticides, disparition des haies et des herbes folles. Canicules et sécheresses à répétition y contribuent sans aucun doute aussi. De plus, les oiseaux dont les défenses immunitaires sont affaiblies notamment à cause du manque d’une bonne nourriture, sont victimes de maladies venues d’ailleurs comme la trichomonose qui touche particulièrement les pinsons et les verdiers. Tristesse infinie.

Xavier Mathias frime au potager

Le potager d'un frimeurLes éditions Terre Vivante viennent de publier Le potager d’un frimeur – Toi aussi deviens une star grâce aux légumes de Xavier Mathias. De fait, comme le souligne François-Régis Gaudry dans sa préface, l’auteur n’est pas un frimeur mais bien plutôt un épicurien au savoir sans fond qui manie aussi bien la bêche que les facéties poétiques. Ce livre est très drôle, parfois à la limite du désopilant. Exemple le dicton pour le Leycesteria formosa (arbre à faisans) : « Quand la chèvre feuille, le faisan vole. » Oui, mais il y a la note qui montre que Xavier n’est pas dupe et se moque même un peu de lui-même : «.Complètement d’accord avec vous, celui là, il ne veut rien dire, il sent même à plein nez l’invention de toutes pièces et de dernière minute. Certes, je ne nie pas. Néanmoins, reconnaissons que, s’il avait eu du sens, cela aurait fait un formidable dicton, mi-adage populaire, mi-prédiction indienne. » ☞ lire la suite

Le potager d’Olivier

Le potager d'OlivierOlivier est un jardinier qui aime partager sa passion. Sa chaîne Youtube compte pas moins de 80 000 abonnés. Il communique également via Facebook et Instagram. Il vient de publier ce livre chez Terre Vivant qui est d’ores et déjà un succès pour les éditions qui fêtent leur 40 ans en ce moment. C’est un livre comme je les aime, accessible, généreux qui décomplexe les débutants car Olivier Puech parle sans complexe de ses coups de cœur, de ses réussites mais aussi de ses échecs ou plutôt de ses difficultés et comment il les surmonte. C’est un livre de partage aussi et les jardiniers accomplis y trouveront également de quoi satisfaire leur curiosité car Olivier Puech est un sacré curieux qui adore expérimenter.

« S’occuper de son potager, c’est s’occuper de soi, c’est s’occuper de ses proches » écrit-il dans son introduction. Mais ça va plus loin, comme l’indique le sous-titre de l’ouvrage : « Nourrir sa famille, nourrir son esprit. » Faire un potager, c’est s’accomplir, retrouver cette estime de soi si malmenée dans notre société individualiste et consumériste, c’est la joie simple de mettre une graine en terre, de s’émouvoir devant la plantule qui apparaît et enfin, le bonheur du goût et de la qualité nutritionnelle du légume ou du fruit qui est la récompense qu’on partage avec ceux qu’on aime, sa famille, ses amis, ses voisins. Il n’hésite d’ailleurs pas à donner moult conseils de préparations culinaires. En résumé, faire un potager, c’est assurément donner du sens à sa vie.  Bref,  je vous recommande chaudement ce livre.!

Éditions Terre Vivante, 238 pages, 25 €