Archives pour la catégorie Nature

Libellule déprimée

Libellule déprimée femelle
Mon ami Maurice Chatelain, photographe naturaliste bien connu, membre comme moi de l’association des Journalistes pour la Nature et l’Écologie (JNE) m’a envoyé cette superbe photo d’une libellule déprimée femelle (Libellula depressa). Le mâle, lui, est bleu. Son nom n’a rien à voir avec son état d’âme. Il provient de la forme de son abdomen court, plat et très large. Un très joli cadeau que je partage avec vous. Merci Maurice !

Si vous voulez découvrir plus de photos de Maurice Chatelain, je vous renvoie sur son blog ☞ www.harmonie-sauvage.com
À (re)voir aussi l’article ☞ libellules et demoiselles paru en 2012 sur ce blog  s

Chauves-souris : une vie de Grand Rhinolophe

Jeune grand rhinolophe © DR

Hier soir, j’ai visionné le documentaire de Tanguy Stoecklé sur les Grands Rhinolophes, nos plus grandes chauves-souris avec une envergure de 45 cm, malheureusement devenues rares. Face à l’abondance des articles de presse très négatifs pour les chauves-souris, Tanguy a décidé de mettre son film en libre accès dans son intégralité sur Youtube tout le temps du confinement. Ces petits mammifères ont, en effet, bien du souci à se faire : en Chine, il y a actuellement des évacuations de chauves-souris de leur gîte d’hibernation car elles seraient le réservoir du coronavirus. Comme à son habitude, l’homme, au lieu de remettre en question son mode de vie qui empiète de plus en plus sur le territoire du sauvage, détruit ce qui le dérange. Par cette réaction primaire, il ne fait qu’accentuer la mauvaise santé de la biodiversité déjà catastrophique, alors que notre vie, justement, dépend de sa vitalité.

Grand RhinolopheLe film a été tourné et diffusé bien avant l’épidémie de Covid-19. Les images réalisées en Camargue sont magnifiques et exceptionnelles : on voit notamment une mère s’occuper de son petit et même la naissance d’un bébé : absolument magique ! Le film produit par le Groupe Chiroptères de Provence avec le concours du programme européen Life+Chiromed a été primé au festival du film ornithologique de Ménigoute (Grand Prix Lirou d’or 2014) et au festival du film animalier d’Albert (Grand prix 2015). N’hésitez pas à vous faire plaisir. C’est ici : https://youtu.be/tNpSfanm1io

Oiseaux : les visiteurs de l’été sont presque tous arrivés

Rougequeue femelleFemelle rougequeue noir © Danièle Boone

Chaque année, j’éprouve la même joie à découvrir leur retour. La première à m’être apparue était une femelle rougequeue noir. C’était le 19 mars. Trois jours plus tard, en allant ouvrir les poulaillers, j’ai entendu la fauvette à tête noire qui chantait à tue tête. Je l’ai vu quelques heures plus tard, se désaltérer dans l’abreuvoir des oiseaux.  Le point d’eau est toujours un formidable spot d’observation d’autant que je le vois depuis mon bureau. C’est là que, souvent, je découvre les visiteurs de passage. Certaines espèces en migration font, en effet, une halte dans mon jardin que j’essaie de maintenir accueillant toute l’année. Dans le même temps, est arrivé le pouillot veloce mais son chant fait tellement partie de mon environnement sonore, que je n’ai pas noté précisément le jour de son arrivée ! Ensuite, il m’a fallu attendre presque deux semaines pour entendre le loriot. ☞ lire la suite

Un maître chanteur, le merle noir !

Merle noir
Chaque année, le chant du merle annonce le retour de la saison des amours pour les oiseaux. Ils donnent de la voix pour séduire leur belle et marquer leur territoire. Le merle noir est un maître dans l’art de chanter. Il peut inclure jusqu’à 30 phrases différentes chez un seul individu. Et c’est sans compter toutes sortes de cris. Il est également capable d’imiter le chant d’autres oiseaux mais aussi les sons qu’il entend dans son entourage : sifflets, sonnettes ou alarmes. En ville, son répertoire est tellement influencé par les bruits urbains que ses vocalises peuvent être totalement différentes`de ses congénères de la campagne. ☞ lire la suite

Je sauve les oiseaux – 10 missions pour ma terre

Je sauve les oiseaux - RusticaJe vous présente mon dernier livre qui vient de paraître aux éditions Rustica dans la collection Rusti’kid. C’est une version pour les enfants de 6 à 10 ans de «.Sauvons les oiseaux.», le manifeste que j’ai publié l’année dernière également chez Rustica. ☞ ici

Après avoir expliqué la situation actuelle des oiseaux, pourquoi il faut les sauver et comment, je leur propose 10 ateliers pour qu’ils puissent agir à leur niveau dans cette grande mission de sauvegarde de la biodiversité : fabriquer un pain de graisse, construire un nichoir pour les rougegorges,  participer au comptage des oiseaux du jardin, planter un arbuste à fruits, etc.

N’hésitez pas à en parler autour de vous. Merci d’avance pour votre aide à le diffuser. Merci pour les oiseaux.

Éditions Rustica, collection Rusti’kid, 64 pages, 795 €
….