Archives de catégorie : Divers

Nature Nièvre : Le guêpier d’Europe

Guêpier d'Europe
Hier je suis allée observer les guêpiers au Bec d’Allier. Quelle beauté.! Avec leurs couleurs chatoyantes, bleu turquoise, vert, jaune et roux éclatant, ils font incontestablement partie de nos plus oiseaux. Un masque noir entoure leurs yeux rouges et prolonge leur bec noir légèrement incurvé. Leur taille est à peu près celle d’un merle, soit 28 centimètres environ. Ils ont des allures d’oiseaux exotiques mais ils sont bien européens. Ils arrivent chez nous fin avril, après un long périple depuis l’Afrique, et repartent mi-septembre : quatre mois et demi donc pour profiter de leur présence.

Les guêpiers nichent dans les falaises qui bordent la Loire et l’Allier en compagnie des hirondelles de rivage. Ils ont  besoin d’une paroi verticale assez friable et bien exposée pour y creuser avec leur bec un tunnel d’environ un à deux mètres qui mène à le chambre de ponte. Comme leur nom l’indique, les guêpiers se nourrissent principalement d’hyménoptères, guêpes, frelons ou bourdons. Ces insectes piqueurs représentent  la moitié de leur régime alimentaire. Les oiseaux complètent leur menu avec des mouches, des coléoptères, des criquets, des sauterelles… Très agile, ils peuvent aussi capturer en vol des insectes très rapides comme les libellules ou les papillons

écouter la chronique (7′27″)

Nature Nièvre : La taupe

La taupe a tendance à mettre le gazon et les planches de culture sens dessus dessous. Alors forcément, elle est mal aimée voir détestée des jardiniers. Pourtant elle leur rend bien des services en aérant le sol et en consommant tout un tas d’indésirables. Elle ne s’attaque pas aux racines contrairement au campagnol mais il est vrai que les petites plantules des semis récents ne résistent pas à son passage juste en dessous du rang. Parfaitement équipée pour vivre sous terre, elle est capable d’étonnantes prouesses.

écouter la chronique  (7′33″ )

Les sourds et les aveugles sont rois : une bonne raison de lutter

D’alerte en alerte, les sourds et les aveugles sont rois. L’absence de vrais dialogues, le triomphe d’une pensée unique délitante, l’emballement sur une parole ou un fait fondamentalement inintéressant… c’est à qui sera le plus imbécile, le plus vulgaire ! Dans le monde des followers, la prise de pouvoir repose le plus souvent sur toujours plus de trash. Cette surenchère du laid et du violent ne peut mener qu’à un mal être grandissant. À regarder l’état navrant du monde, il n’y a vraiment pas de quoi pavaner. Nos gouvernants qui participent à cette danse grotesque devraient avoir honte. Mais non, ils sont fiers d’eux, imbus de leur puissance, sûrs de tout dominer, surtout ces insignifiants petits QR codes que nous sommes tous devenus !

Pourtant les interrogations fondamentales sont multiples et les raisons de se battre, qui vont avec, aussi. Alors l’important, c’est d’être debout, de tisser des réseaux, d’être ensemble en vigilance pour protéger la vie et toute sa créativité. Un beau programme pour 2022, non ? Vous êtes d’accord, alors renouons sans tarder avec nos émotions, la générosité, la bienveillance, la joie de vivre tout simplement.

Nature Nièvre : le lièvre d’Europe

Le lièvre d’Europe ou lièvre brun n’est pas un grand lapin. En dehors d’une notable différence de taille et de poids, le lièvre se distingue du lapin de garenne par ses mœurs et sa morphologie. Dans la famille lièvre, le mâle s’appelle bouquin, la femelle, hase et le petit, levraut. Pendant la saison des amours, les mâles se boxent. On dit qu’ils bouquinent. La hase peut être fécondée avant d’avoir mis bas. Elle porte alors deux générations à la fois pendant quelques jours. Cette superfétation concernerait 43% des femelles.

écouter la chronique (6′31″)