Hiver

J’aime la pause hivernale, la bise qui gifle les joues et le chocolat chaud auprès du feu. Les journées sont courtes. C’est le temps du cocooning avec ses longues soirées de lecture et de musique. C’est le temps aussi où les animaux redeviennent visibles. J’ai surpris cette biche dans la forêt, merveilleux cadeau réservé aux promeneurs silencieux.

☞ Cette grange abandonnée squattée par la végétation me fascine. La pâleur du soleil de décembre l’éclairait tout en douceur. La lumière me semblait si parfaite que je suis vite retournée chercher mon appareil photo.

Ce matin, j’ai découvert ce pinson du nord parmi la bande de pinsons des arbres qui fréquentent la mangeoire. Ce petit passereau est un migrateur qui se réfugie chez nous pendant l’hiver.

La gelée blanche transfigure la nature. Lorsque la lumière est de la partie, c’est carrément magique.

C’est « mon » paysage, face à mon bureau. Les couchers de soleil hivernaux sont souvent étonnants. Là, il était tout blanc mais très lumineux.

Il y a quelques jours, il était tout rouge!
Alors, à observer toutes ces merveilles, je ne vois pas le temps passer! « Dire qu’il y a des gens qui s’ennuient à la campagne », pour reprendre la formule de mon ami Marc Giraud, en exergue à l’un de ses livres, Le kamasutra des demoiselles.

12/12/2012 © Danièle Boone – Toute utilisation même partielle du texte et des photos est soumise à autorisation

 

2 Responses to Hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *