Lapins de garenne à Paris!

Lapin de garenne © Danièle Boone

Non, non, il n’y a aucun trucage. J’ai découvert ce lapin et ses congénères sur le terre-plein central de la place de la porte Maillot. Pas mal l’adresse, non? Ils ont vue à la fois sur l’arc de triomphe et sur l’arche de la Défense!  Ce dont ils se fichent royalement, par contre, les petits cadeaux des promeneurs du square… hum! même s’ils offrent beaucoup de pain. Mais les plus délicats apportent des carottes!!! 

Lapin porte Maillot© Danièle Boone

De fait, sur le périphérique, je regardais batifoler tous les petits lapins qui vivent sur les berges arborées et je me disais que j’aimerais bien les photographier. Quelle surprise, lorsque je les découvris batifolant aussi sur le terre-plein central de la place de la porte Maillot. Je suis donc allée voir ce phénomène peu banal de plus près!

Même pas peur des voitures! © Danièle Boone

Pas impressionné pour deux sous, ce lapinou broute à deux pas des  voitures.

Lapin porte Maillot © Danièle Boone

Mieux, ils se sont même habitués aux humains enfin, à ceux qui ne leur prêtent pas attention. Car mine de rien, ils gardent leur distance de fuite. J’en ai fait l’expérience. Faut dire qu’avec les humains, vaut mieux être prudent. On ne sait jamais. J’en ai eu la preuve. Un monsieur promenait son jeune labrador qui n’a pas résisté: il a foncé sur les lapins sous l’œil complaisant de son maître.  Kaï, kaï… tous aux terriers! Du coup, j’ai dû stopper ma séance photo!!!

26/04/2010 © Danièle Boone – Toute utilisation même partielle du texte et des photos est soumise à autorisation

4 Responses to Lapins de garenne à Paris!

  1. Martine Perdrieux

    Je ne voulais pas croire mon mari lorsqu’il m’a dit avoir vu des lapins de garenne Porte Maillot.
    J’habite Orléans mais proche d’une petite voie ferrée et mon chat m’a ramené un petit garenne sur le tapis du salon.

  2. mmm… chez moi, à la campagne, les lapins sont tout aussi faciles à voir et sont une vraie plaie pour les jardins, ils dévastent tout ! je n’ai jamais aimé la chasse et les chasseurs, mais les lapins n’ont plus de prédateurs naturels et pullulent, je suis obligée de grillager chaque arbre, chaque buisson que je plante et, bien sûr, mon potager ; ils coupent même les pieds de tomate ou d’aubergine !
    mais bon, à Paris, c’est sûr que c’est sympa… si je pouvais vous envoyer les miens…

  3. Ben alors plus faciles à photographier qu’à la campagne … ou t’as plutôt intérêt à être planquée sous un filet de camouflage ou un affut et pas en pleine journée !!
    ——————————————————————————————
    C’est l’avantage des animaux des villes pour lesquels l’homme n’est pas un prédateur. C’était quand même la fin d’après-midi.

  4. Bravo,super ces photos de lapins.
    Virons les voitures et les chasseurs !
    Vive le grand retour des animaux dans la ville! C’est quand même plus sympathique, non?
    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *