Les grands singes sont invités dans la Grande galerie du Muséum National d’Histoire Naturelle

Bonobo © Jean-Michel Krief

Les grands singes sont nos plus proches parents. Tout le monde sait cela maintenant. Mais au-delà, qui sont-ils ? Comment vivent-il ?  Guidés par les scientifiques, qui partagent leur travail sur le terrain, les visiteurs de cette formidable exposition proposée par le Muséum d’Histoire naturelle découvrent la vie des grands singes au sein de la forêt tropicale mais aussi les graves menaces qui pèsent aujourd’hui sur eux. Dégradation de l’habitat, chasse, trafic, maladies… tous sont en danger d’extinction mais il est possible et urgent d’agir.

Jeune chimpanzé © Jean-Michel Krief

☞ D’emblée, nous faisons connaissance avec les grands singes en nous retrouvant face à face avec des sculptures grandeur nature, en résine, représentant un gorille, un chimpanzé et un orang-outan. Réalisées spécialement pour l’exposition, elles sont d’un naturalisme déconcertant.

Jeunes chimpanzés © Jean-Michel Kriefbbb

Nous apprenons qu’il existe seulement deux espèces de chimpanzés (chimpanzé commun et bonobo), deux espèces de gorilles (gorille de l’Est et gorille de l’Ouest) et deux espèces d’orangs-outans (orang-outan de Bornéo et orang-outan de Sumatra).

Chimpanzés et gorilles vivent dans les forêts tropicales d’Afrique (bassin du Congo) et les orangs-outans dans celles d’Asie du Sud Est (Sumatra et  Bornéo) Les grands singes ne sont en revanche pas présents dans le bassin amazonien où s’étend la plus grande forêt tropicale du monde.

Chimpanzé utilisant une baguette pour récupérer du miel © Jean‐Michel Krief

Une fois la présentation faite, nous allons à leur rencontre au cœur de la forêt. On ne peut en effet pas comprendre la vie des grands singes sans connaître la spécificité de leur environnement, les forêts tropicales d’Afrique et d’Asie du Sud-Est, qui sont les réservoirs d’une biodiversité végétale et animale extraordinaire .

Sons, jeux de lumière, décor immersif… on s’y croirait. Là on découvre la vie quotidienne des grands singes : comment ils mangent, comment ils se déplacent, comment ils se reproduisent et comment ils communiquent.

Chimpanzés ‐ séance de jeux © Jean‐Michel Krief

Gorille de l’Est mâle © Jean‐Michel Krief


La connaissance des grands singes repose sur l’observation, en continu et sur de longues périodes, des individus d’un ou de plusieurs groupes. Le visiteur découvre par la même occasion comment travaillent les chercheurs dont, entre autres, le long et patient travail d’habituation. Les grands singes doivent être suffisamment en confiance pour accepter d’être observés à seulement une dizaine de mètres. Cette approche sans don de nourriture et sans jamais toucher les animaux peut durer plusieurs années.

Orang‐outan de Bornéo femelle adulte © MNHN ‐ François‐Gilles Grandin

Les études de terrain ne cessent d’enrichir la connaissance des comportements des grands singes, animaux éminemment sociaux, aux étonnantes capacités cognitives. La fabrication et l’utilisation d’outils, le recours à des plantes médicinales pour se soigner et surtout l’existence d’une culture qui se transmet de générations en générations sont parmi les plus étonnantes découvertes qui ont révolutionné la façon de voir l’homme.

Hélas, les grands singes sont particulièrement menacés notamment, entre autres, à cause de la disparition de leur habitat mais aussi, à cause du braconnage qui se poursuit malgré les lois de protection nationale et internationale. L’exposition donne des pistes pour participer à leur protection.

Muséum National d’Histoire Naturelle jusqu’au 21 mars 2016
☞ plus d’infos : Grandssinges.fr

Sabina Krief est l’un des commissaires de l’exposition. Elle a récemment publié Les chimpanzés des Monts de la Lune. Voir l’article sur ce blog.

11 février 2015 © Danièle Boone