Nicostratos le pélican

Nicostratos le pélican

Voilà un joli film qui raconte l’improbable amitié d’un adolescent et d’un pélican, le plus grand oiseau d’Europe. L’enfant avait sauvé l’oisillon qui s’est attaché à lui. L’écrivain Eric Boisset a raconté cette étonnante relation qui a réellement existé dans un roman et le réalisateur, Olivier Horlaix, l’a mise en scène. C’est tendre et doux, à savourer comme un instant de grâce. Eric Boisset et Olivier Horlaix sont tous les deux fascinés par les animaux. Le second a déjà réalisé Sunny et l’éléphant. Il a également été assistant sur Loup, le film de Nicolas Vannier. Mais un pélican peut-il être un bon acteur ? Assurément à voir sa performance dans le film.

Nicostratos, le pélican

☞ Crack alias Nicostratos est la vedette à plume du film mais ce drôle d’oiseau de 1,50m – les pélicans peuvent atteindre 1,70m de hauteur – a sept doublures dont le footballeur (photo). « Les pélicans sont des oiseaux faciles, affirment Olivier Orfaix. Ils sont très sympathiques et aiment le contact avec les gens. » De fait, les huit oiseaux vivent habituellement au parc des oiseaux de Villars-les-Dombes. Deux d’entre eux ont des contacts avec les humains depuis leur plus jeune âge. Ils sont également habitué à jouer car ils participent au spectacle quotidien du parc. Mais répéter le même numéro tous les jours n’a rien à voir avec les besoins d’un tournage mais nos amis ont été parfaits.

Nicostratos le pélican

Tout ce petit monde s’est envolé pour les huit semaines de tournage dans les Cyclades et plus précisément dans l’île de Siphnos. Dans les bagages, 1,5 tonnes de gardons, les petits poissons dont les pélicans raffolent car, comme tous les animaux, s’ils aiment travailler, ils apprécient encore plus les récompenses. Thibault Le Guellec, le jeune acteur qui incarne Yannis, s’est familiarisé avec ses partenaires inhabituels avant le tournage. Il s’est rendu à Villars-les-Dombes et a appris à communiquer et toucher les oiseaux sur les conseils de Yannick Clerquin, le dresseur qui a élevé lui-même les pélicans. L’équipe des huit dresseurs qui a participé au tournage a elle-même préparé les oiseaux les huit semaines précédentes.

La chèvre découvre le bébé pélican

Le pélican n’est pas le seul animal à apparaître dans le film, il y a aussi des chats et des chèvres. Deux semaines de casting ont été nécessaire pour trouver les perles rares. Le transport des animaux, organisé en camion, avion et ferry entre Villars lès Dombes et la Grèce, a duré plus de trois jours. Enfin, sur l’île où a eu lieu la réalisation de Nicostratos, des avis d’interdiction de chasse ont été placardés pour éviter que les habitants ne tirent sur les oiseaux du film.

Le père (Emir Kusturica) et le fils (Thibault Le Guellec)

Une histoire d’animaux donc mais aussi celle des retrouvailles grâce à Nicostratos d’un père et de son fils. Emir Kusturica en acteur est grand. Il joue à merveille ce rôle d’homme blessé par la mort de sa femme, incapable de communiquer avec son fils. Il faudra l’arrivée dans leur vie de ce très bel oiseau et  plein de péripétie pour qu’enfin, il découvre l’adolescent.

Parc des Oiseaux de Villars les Dombes 
Voir la bande annonce de Nicostratos le pélican

03/07/2011 © Danièle Boone – Toute utilisation même partielle du texte est soumise à autorisation

One Response to Nicostratos le pélican

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *