Oiseaux citadins

Sittelle torchepot
Non, non, la photo n’est pas à l’envers!
La Sittelle Torchepot est le seul oiseau de chez nous
à descendre à la verticale le long d’un tronc d’arbre.

Accenteur mouchet
L’accenteur mouchet est un oiseau très discret.
On le confond souvent avec le moineau.
Mais il a un bec pointu et un ventre gris-bleu.
Il se tient souvent à ras du sol, caché dans la végétation.
Buffon l’avait surnommé le « traîne-buisson ».

Moineau domestique
Tout le monde connaît le moineau domestique.
Cette petite femelle médite peut-être bien
sur la fraîcheur du matin!

Pigeon bisé
Le pigeon bisé profite du soleil pour se réchauffer
et faire sa toilette. Les oiseaux lissent très souvent
leurs plumes. C’est indispensable pour bien voler.

Étourneau
L’étourneau sansonnet est un migrateur.
Ceux que nous voyions cet été ont rejoint des contrées
plus méridionales mais nous sommes toujours le sud
de quelqu’un. Ceux qui nichent plus au nord
passent donc l’hiver chez nous!

Verdier d’Europe
Le verdier d’Europe est l’un de nos très jolis petits passereaux.
Il habite dans les jardins, vergers, lisières des forêts, parcs
et aussi les forêts de conifères. Celui-ci est prêt
à toutes les acrobaties pour satisfaire sa gourmandise.

Geai des chênes
Il y a de plus en plus de chênes verts dans les jardins publiques,
alors le geai des chênes, ce bel oiseau de la garrigue
est de plus en plus fréquents dans toute la France.
De bonne taille et avec ses belles couleurs, on le remarque
facilement. Il est de la même famille que les corbeaux et corneilles,
et s’il n’en a pas l’habit, il en a la voix!

© Danièle Boone – Toute utilisation même partielle du texte ou des photos est soumise à autorisation

2 Responses to Oiseaux citadins

  1. Nous sommes refuge d’oiseaux LPO à Villemus, en ce moment nous guettons l’arrivée de Gros Bec, qui tous les ans vient en stage de méditation tout en haut du noyer centenaire, en face de ma maison dominant la vallée, en face la montagne de lure. l’année dernière, il avait abrégé son séjour, dépité de ne pouvoir être au calme avec la bande des chardonnerets qui se conduisaient en sales gosses, il aime la compagnie tranquille de « zébullon et de sa fratrie (mésange charbonnière), de « bébé bleu » , (mésange bleue) et de Sissi (la petite sitelle).

  2. j’ai trouvé un petit oiseau mais je ne c’est pas quelle race c’est. Il a le torse tout jaune et le dos d’un moineau il adore le soleil mais quand je le mets dans une cage il vole partout j’ai peur qu’il se face mal si quelqu’un connait la race de cet oiseau qu’il m’envoie un message sur mon adresse msn: ascrome_maurine@hotmail.fdr

    je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *