Archives par mot-clé : botanique

Les plantes ont-elles un sexe ? Histoire d’une découverte

Les plantes ont-elles un sexe ? de Fleur DaugeyAujourd’hui, la sexualité des plantes nous paraît aussi naturelle que celle des animaux. Pourtant, elle a été niée par les botanistes de la naissance de leur discipline dans l’Antiquité jusqu’à la fin du XVIIème siècle. Après avoir exposé un « panorama de la sexualité végétale » telle qu’on la connaît aujourd’hui, Fleur Daugey interroge l’histoire. Les jardiniers assyriens du VIIIème siècle avant notre ère donnaient un coup de pouce à la reproduction naturelle des palmiers dattiers en secouant énergiquement les fleurs des arbres mâles remplies de pollen au dessus des fleurs des arbres femelles. Malgré tout, il ne leur vint pas, ni aux savants de l’époque, qu’elles pouvaient avoir une sexualité. En explorant la mythologie, Fleur Daugey met en évidence que, très vite, la plante est devenu un symbole de pureté, de virginité. Dans le même temps, paradoxalement, les fleurs, la rose par exemple, sont associées à la débauche. ☞ lire la suite

Des roses chez Gulf Stream

Des roses, éditions GulfstreamMon petit dernier sera en librairie ce 6 mai. C’est un livre documentaire sur les roses destiné aux enfants à partir de dix ans. Un nouveau registre qui m’a donné beaucoup de plaisir. Merci d’ailleurs aux trois dessinateurs, Hadrien Gras, Amandine Labarre et Michel Sinier dont le talent contribue à la réussite de l’ouvrage ainsi qu’à Jean-Baptiste de Panafieu, le directeur scientifique de la collection.

La première partie est historique, la seconde botanique et la troisième est pratique. Dans cette dernière, on découvre tous les usages que  l’homme fait de la rose:  parfum, beauté, cuisine, bouquets, roseraies … Mon livre s’achève avec une sélection de variétés, roses anciennes et roses modernes, qui sont toutes sur le marché.

Des roses fait partie de la collection « sauvegarde » qui a pour vocation de donner à connaître les richesses et les réalités du monde agricole. Au cours de mon enquête, j’ai découvert un univers extrêmement riche et varié avec des passionnés naturellement passionnants. Et j’en ai rendu compte sans langue de bois. Ainsi, par exemple, entre les engrais chimiques, les pesticides et le transport aérien, les monocultures de fleurs coupées sont catastrophiques pour l’environnement. Heureusement, il existe de plus en plus de filières équitables et, pour les roses à parfum, de plus en plus de fleurs cultivées en bio pour répondre à la demande des industries cosmétiques. Tout cela est dit. C’est important : ce sont nos enfants qui décideront du monde de demain. Autant qu’ils soient bien informés le plus tôt possible.

Des roses, éditions Gulf Stream, 72 pages, 13,50 €
www.gulfstream.fr