Archives pour l'étiquette Disney Nature

Chimpanzés

Disney nature nous avait épaté en 2012 avec « Félins », des images sublimes, de l’action, des comportements extraordinaires. Alors, on attendait beaucoup de « Chimpanzés ». Et on est un peu déçu. Oscar est le petit chimpanzé choisi par l’équipe pour être la vedette du film. Oui mais voilà, la maman d’Oscar meurt des suites de ses blessures lors d’un bagarre avec un autre clan. Le petit primate dépérit et le moral des troupes baisse jusqu’à ce que, oh miracle, le chef du clan l’adopte. « Un mâle qui prend en charge un orphelin, cela arrive, mais le mâle dominant, je n’avais jamais vu cela », raconte Christophe Boesch, primatologue et consultant scientifique du film qui suit les chimpanzés depuis trente trois ans. L’opportunité était incroyable pour un staff qui fait « des films qui racontent des histoires que la nature invente ». Dommage que Alastair Fothergill et Marc Linfield, réalisateurs et producteurs, n’aient pas élargi. L’histoire n’en aurait été que plus belle si, en même temps, ils avaient intégré la forêt et pointé davantages de comportements. Il n’est pas interdit de faire un peu de pédagogie tout en racontant une histoire. C’est même recommandé. Hélas, ces grands singes qui font toujours à peu près la même chose – casser des noix avec une pierre, ce qui prouve qu’ils savent utiliser des outils – ont l’air de s’ennuyer. Nous aussi qui n’arrivons jamais à être emportés. Dans la première séquence, les chimpanzés vaquent à leurs occupations d’animaux libres et insouciants dans un décor sublime. J’aurai aimé alors les regarder vivre et sans doute les aurais-je rejoint un peu dans cette forêt équatoriale qui est leur habitat mais une musique genre Broadway, décalée et bien trop présente, s’est intercalée entre eux et moi empêchant la magie d’opérer.

Le film sort en salle le 20 février mais ce mardi 12 février, on peut le voir en avant-première au Grand Rex à 20h00. La projection sera suivie d’une rencontre avec le Dr Jane Goodall. ☞  voir le site du film
A noter, une partie des recettes de la première semaine, 20 au 26 février, sera reversée à la Wild Chimpanzee Fondation créée par Christophe Boesch – www.wildchimps.org

© Danièle Boone

Félins, un film Disneynature

Sita, la femelle guépard élève seule ses petits © The Walt Disney Company France

Ça fait vraiment plaisir de voir un tel film avec des images splendides et une histoire qui fait battre les cœurs. Et en plus, tout est vrai ! J’ai eu la chance d’assister à une projection suivie d’une rencontre avec Keith Scholey et Alastair Fothergill, les réalisateurs du film et la caméraman Sophie Darlington qui nous ont expliqué leur fabuleux tournage. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Pollen, un film signé Disney Nature

Une chauve-souris pollinise les fleurs de cactus

D’abord de l’émerveillement avec des images d’une beauté époustouflante et quelques séquences carrément magiques : la fécondation en pleine nuit, des cactus du désert mexicain par des chauves-souris, celle d’une orchidée coryanthes par une abeille dans la forêt équatorienne et la migration des papillons monarques du Canada jusqu’au Mexique.

Quatre ans ont été nécessaires pour réaliser Pollen. Ce nouveau film proposé par Disney Nature démontre l’importance de la pollinisation. Il fait aussi découvrir que, contrairement aux idées reçues, elle n’est pas l’oeuvre des seules abeilles, mais aussi des bourdons, des papillons et encore de certains oiseaux (colibris) et mammifères (chauve-souris).  Après une heure d’images sublimes, cinq minutes de plans brefs mais très complets sur l’épandage des pesticides dans l’agriculture industrielle, les maladies des ruches, les dégâts causés par l’industrie chimique et l’urbanisation à outrance.

Sans alourdir, sans culpabiliser, le documentaire est très explicite sur les conséquences : le risque d’une baisse rapide de la fructification des fruits et des légumes, indispensable à la vie sur terre. C’est une réussite de communication écologique. Ce film grand public porté par le label Disney va, c’est sûr, toucher un très grand nombre de spectateurs au contraire de bien des documentaires qui ne déplacent  hélas souvent qu’un public déjà convaincu quelle que soit leur qualité. Courez donc le voir et recommandez autour de vous d’autant qu’il s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Affiche du film PollenPOLLEN
Notre futur dépend d’une histoire d’amour
Sortie au cinéma ce mercredi 16 mars.

Plus d’infos sur www.disney.fr

© Danièle Boone