Archives pour l'étiquette Ecologistes intégristes

Ecolos intégristes et poubelle interdite

L’actualité est souvent à pleurer. Ce 7 juillet tout particulièrement. Le président de la République traite les écolos d’intégristes. « Attitude et disposition d’esprit de certains croyants qui, au nom d’un respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution« , telle est la définition du mot intégrisme dans le petit Larousse. Ce n’est pas la première fois que Nicolas Sarkozy nous dénigre sans vergogne. Je dis « nous » car, face à l’adversité, je me sens plus que jamais écologiste et je suis en colère. C’est une pierre de plus à ajouter à mon article « écolos bernés » que j’ai publié récemment sur ce blog.

L’enfant à naître de cet homme ne manquera probablement jamais d’argent mais il manquera sans doute d’air pur, d’eau claire et fraîche, de chants d’oiseaux le matin au réveil. Tout ça, parce que nos gouvernants – son père en tête de liste – ne prennent pas leurs responsabilités. « Les agriculteurs sont des hommes responsables », a ajouté le président. J’en suis personnellement convaincue mais nos paysans sont enlisés dans un système organisé au plus haut niveau qui les asservit aux  aides. De plus, la plupart d’entre eux se sont endettés pour répondre aux besoins technologiques de cette agriculture déconnectée de la terre et sont donc pieds et poings liés. Juste une question: pourquoi parle-t-on si peu de l’augmentation des suicides au sein de cette profession partout dans le monde. En France, il y aurait un suicide par jour. C’est énorme. Bien sûr, mieux vaut détourner l’attention. Rien de tel pour cela qu’un bouc émissaire. Le rôle est donc attribué à la famille des écologistes. Mais attention, c’est grave car dans la pensée de nos contemporains, intégriste c’est vite lié à terrorisme. Quelle claque pour tous les bénévoles qui donnent de leur temps pour, entre autres, nettoyer les plages !

Autre nouvelle: cet employé de Monoprix en passe d’être licencié pour avoir osé récupérer des melons et de la salade dans une poubelle. Voilà, des gens n’y arrivent plus et dans beaucoup d’endroit du monde, meurent de faim, mais on jette et c’est interdit de récupérer. Ce gaspillage payé par les consommateurs est un autre scandale de nos sociétés qui ont perdu tout bon sens. Et là aussi, je suis en colère.

Enfin, Rupert Murdoch décide d’arrêter « News of the world ». Le dernier numéro du tabloïd anglais paraîtra dimanche. Toutes les pages de pub sont mise à disposition gratuitement des associations caritatives! Des associations auront-elles l’audace de répondre à cette offre ? Mais de qui se moque-t-on ? Monsieur Murdoch ne saurait pas ce qu’il publie et comment ses publications sont faites. Il ne regarde peut-être que les chiffres ? Ce sont les meilleures ventes de la presse tabloïde britannique. Cela veut donc dire qu’il y a des tas de gens qui sont près à payer pour lire ce genre de torchon. Et là, c’est mon moral qui en prend un coup. Y’a vraiment du boulot à faire pour changer les mentalités !

© Danièle Boone