Archives par mot-clé : expositions

Le chat de Geluck aux Champs Élysées

Vingt chats géants en bronze du dessinateur belge ont investi les Champs Élysées apportant une bouffée d’humour et de poésie. Ainsi, dans ces temps de pénurie culturelle, une exposition est enfin visible.! Dans le même temps, dessins, peintures et sérigraphies sont présentés à la galerie Huberty-Breyne. Le Chat a également investi le musée Soulages à Rodez pour une autre exposition qui n’a été ouverte que cinq jours mais qui est prolongée jusqu’en septembre.
lire la suite

La Normandie de David Hockney

W22601AppleTreeHD
Regarder, la nature, les peintures des anciens, sa peinture, longuement, patiemment, tel est le B.A.BA de David Hockney. « Je me rends bien compte que la plupart des gens ne regardent pas vraiment ce qu’ils ont sous les yeux. » L’artiste peint les fleurs, les paysages qui l’entourent. Ce serait démodé lui reproche-t-on quelquefois. « Mais ce que je peins c’est la vie, rétorque l’artiste. Est-ce que la vie est démodée.? » A 83 ans, il nous donne une leçon d’être au monde, ouvert à ce qui nous entoure. Son installation en Normandie en 2019 a boosté son énergie. Quelques jours en pays d’Auge pour revoir la tapisserie de Bayeux lui ont donné l’envie de s’y installer. Un an plus tard, c’était chose faite. « Le monde est beau mais ici, il est exceptionnel ! Je vis entouré par le motif. » Explosions de couleurs, regard affûté et paysages joyeux : la créativité de David Hockney est intacte à 83 ans comme en témoignent les onze toiles exposées à la Galerie Lelong en préfiguration d’une grande exposition prévue à l’Orangerie à l’automne. ☞ lire la suite

Kiki Smith : la nature inspiratrice

Kiki Smith - Monnaie de Paris

J’ai découvert récemment Kiki Smith, artiste américaine qui a trouvé l’apaisement dans la contemplation de la nature. Des femmes de bronze, sorte d’Alice au pays des merveilles, endormies au milieu des moutons, accueillent le visiteur. Cette première rétrospective française, à la Monnaie de Paris, réunit près d’une centaine d’œuvres. Le parcours non chronologique nous immerge dans l’étrange univers de Kiki Smith.
lire la suite

Franz Marc et August Macke à l’Orangerie

La peur du lièvre par Franz Marc

« La peur du lièvre », tel est le titre de ce tableau peint par  Franz Marc en 1912 (collection particulière) et visible dans la magnifique exposition du musée de l’Orangerie intitulée Franz Marc / August Macke, l’aventure du cavalier bleue. Ces deux peintres amis faisaient partie de la grande aventure de l’expressionnisme allemand et du Cavalier bleu. Tous les deux ont peint la nature de manière très colorée. Franz Marc, en particulier, a représenté les animaux de manière très fluide, très réaliste dans leur essence (mouvement, comportement). J’en ai pris conscience en visitant l’exposition que je vous invite à aller voir de toute urgence, avant le 17 juin. Tous les deux, mobilisés en 1914, furent victime de la guerre, August Macke le 26 septembre 1914 à l’âge de 27 ans, Franz Marc 4 mars 1916. Il avait 36 ans. « Quelle connerie la guerre » comme disait Prévert et quels talents massacrés ! ☞ lire la suite

Les jardins s’exposent au Grand Palais

Cézanne
Havres de couleurs et parcelles d’éternité, les jardins sont à la mode. Ils s’exposent au Grand-Palais. J’ai profité d’une courte escale à Paris pour une visite entre deux trains. Si ce n’est déjà fait, courez-y avant le 26 juillet. A la croisée de la peinture, de la photographie et des sciences, cette exposition retrace six siècles de création autour du jardin. La balade vaut le détour. ☞ lire la suite