Archives pour l'étiquette François Hollande

Notre-Dame-des-Landes

L’arrivée au pouvoir de François Mitterrand a mis fin à un conflit de onze ans au Larzac. L’arrivée de François Hollande en a déclenché un de même acabit: la défense d’un lieu de vie par ses habitants. A Notre-Dame-des-Landes, comme au Larzac, la décision est arbitraire, injuste et injustifiée car dans les deux cas, un lieu de nature exceptionnelle est condamné au nom… de quoi? D’un caprice oligarchique, il n’y a guère d’autre mot qui convienne.

Que ce nouveau conflit ait pris une ampleur nationale après l’envoi de la force armée alors que, dans les discours, le gouvernement tout neuf ne parlait encore que de concertation, n’est pas étonnant. Et c’est rassurant et légitime. La nature appartient à tous et détruire une zone humide indispensable au maintien de la biodiversité est un crime contre la vie. Tout le monde sait, même ceux qui veulent cet aéroport, et malgré leur déni, que ce projet va contribuer encore un peu plus à la crise climatique et à la crise économique (le projet est estimé à 580 millions d’euros et à près de 3 milliards avec les aménagements routiers et ferroviaires). Alors oui, il est normal que les français qui vont devoir payer, au sens propre et au sens figuré, uniquement pour servir la vanité d’un seul homme se révoltent.

Même si je ne me suis pas encore déplacée en Vendée, je suis avec ces milliers de personnes qui se sont mis en chemin pour dire Non. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont tout faux. Et François Hollande qui a confié la France à cet homme est encore plus blâmable. Ils se sont jeté dans une impasse. Soit ils parviennent à leur fin, et ils laisseront dans l’histoire l’image d’une fierté calamiteuse et d’un manque totale de responsabilité, soit ils cèdent à la force populaire et renoncent. Le mieux, ne serait-il pas d’entendre et de voir pendant qu’il en est encore temps. Mais est-ce possible au royaume des sourds et des aveugles où règnent ceux qui pensent être les puissants du monde?

☞ A lire Notre-Dame-des-Landes : le nouveau Larzac ? paru sur ce blog le 15 juillet 2012 et mes réserves sur ce premier ministre promoteur  de cet aéroport dans « Un nouveau cycle politique mais quid de l’écologie » paru sur ce blog le 15 mai 2012.

© Danièle Boone

Un nouveau cycle politique mais quid de l’écologie ?

Voilà, nous avons officiellement un nouveau président. La passation de pouvoirs est faite. J’ai beaucoup aimé le discours de François Hollande sur l’école car, il vrai, que c’est souvent là que se décide une vocation, que s’oriente une vie. La rencontre d’un « maître » qui va ouvrir à ce quelque chose en nous qui ne demande qu’à s’épanouir est une chance extraordinaire notamment pour les enfants des familles les plus modestes. François Hollande a raison de souligner que l’école laïque est celle de l’égalité sociale. Il a raison aussi d’insister sur cette laïcité, une invention française qui a permis d’extraire l’enseignement des dogmes. Puisse-t-il tenir la promesse que visiblement, il s’est fait à lui-même, de revaloriser un métier essentiel, puisque formateur des générations à venir. Je renvoie à mon article sur les Amanins où je parle de l’école du Colibri. Je suggère d’ailleurs que la fondatrice, Isabelle Peloux, soit consultée car sa méthode est géniale. Elle inclut notamment la dimension écologique. Car c’est bien là que les questions doivent se poser.
lire la suite

© Danièle Boone

C’est le printemps, tout s’agite surtout la politique !

C’est le printemps, si, si, je vous assure. D’après le calendrier, il faut attendre encore trois semaines mais dans la nature, ça bouge et déjà, depuis un moment. Les oiseaux lancent leurs trilles de séduction dès l’aube et les pics tambourinent à bec que veux tu. Hier j’ai observé monsieur l’écureuil faire la cour à madame. Il faisait des drôles de dessins avec sa queue pour la faire craquer… cela lui donnait un air d’Aldo Maccione roulant des mécaniques ! Mais la belle a fait durer le plaisir… faut dire qu’une fois la bagatelle faite, c’est à elle que revient tout le boulot. ☞ lire la suite

© Danièle Boone