Archives pour l'étiquette Mangeoire

Les oiseaux de la mangeoire

Mésanges à la mangeoire

Chaque hiver, la mise en place des mangeoires ramène le ballet des oiseaux au jardin. C’est toujours un grand spectacle. Cette année, ils sont là mais avec une baisse d’environs 60 %. Habituellement, les mangeoires étaient vides en fin de matinée, là, le soir, il reste encore des graines. La même constatation a été faite dans d’autres jardins. C’est terrifiant de voir à quelle vitesse va la perte de biodiversité. Malgré ces signaux d’alarme visibles à l’œil nu, l’inconscience collective et l’utilisation des produits phytosanitaires assassins perdurent. Quelquefois, je me dis que Rachel Carson, l’auteure de « un printemps silencieux », avait raison. Son livre publié en 1960 était peut-être bien prémonitoire. Alors mon impuissance me remplit de tristesse, voire de désespoir.

© Danièle Boone

Sittelles gourmandes

Sittelle-TournesolBien qu’il ne fasse pas très froid, la gelée blanche du matin m’a incitée à réinstaller les mangeoires il y a quelques jours. Cette année, parmi les visiteurs de marque, deux sittelles torchepot. Elles occupent bien le terrain. Mésanges, verdiers et chardonnerets leur cèdent la place dès qu’elles arrivent à la mangeoire. De fait, ils n’ont pas le choix car dame sittelle expulse les occupants pour mieux se servir ! ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Prises de bec à la mangeoire

Observer les oiseaux qui s’invitent à la mangeoire est l’un des grands plaisirs de l’hiver. Il y a quelques jours, j’ai fini par craquer et donner à manger aux oiseaux alors qu’avec ce temps doux, ils peuvent très bien se débrouiller. Et le spectacle est au rendez-vous. Dans la catégorie « teigneux », le chardonneret arrive en tête. Il s’installe et chasse les intrus. De fait, il perd un temps fou à veiller au grain. Dans la catégorie « culotée », la mésange bleue est championne. Elle affronte sans hésiter les irascibles et gagne presque à tous les coups. ☞ lire la suite

© Danièle Boone