Archives pour l'étiquette Museum d’histoire naturelle

Les chauves-souris sont au Museum de Bourges

Grand Rhinolophe © D.R.

Tous les naturalistes sont au courant : Michèle Lemaire et Laurent Arthur, deux éminents spécialistes des chauves-souris travaillent au Museum d’Histoire Naturelle de Bourges. Ils ont fait de ce site, un lieu incontournable pour qui s’intéresse aux chiroptères. Pour cette année internationale de la chauve-souris, les deux complices ont concocté une superbe exposition entièrement consacrée à leur sujet d’études favori. Très pédagogique, elle éclaire monsieur tout le monde sur ces bestioles qui souffrent à tord d’une mauvaise réputation. On y découvre les différentes espèces avec une mention spéciale pour les populations locales. Voilà une excellente idée pour sensibiliser le public. Elle propose également de découvrir  les voix des chauves souris captées par un détecteur d’ultrasons qui les a retranscris en sonorités audibles à l’oreille humaine. Et, cerise sur le gâteau, les visiteurs peuvent admirer en vrai quelques roussettes d’Egypte, des petites chauves-souris frugivores.

L’exposition Planète chauve-souris restera à l’affiche jusqu’au 30 septembre 2012.
plus d’infos

© Danièle Boone

Chasse aux papillons avec Noé Conservation

Machaon en vol © Danièle Boone

L’observatoire des papillons et de la biodiversité fête ses cinq ans cette année. Piloté par le Museum d’Histoire naturelle et l’association Noé Conservation, l’opération est participative, c’est à dire que tous les propriétaires de jardin peuvent transmettre leurs observations. Ils sont moins nombreux cette année qui s’annonce exceptionnelle avec la sécheresse. Les scientifiques ont  donc besoin de toutes les bonnes volontés.
lire la suite

© Danièle Boone

L’or des Amériques

Le buisson. Or natif. © Museum national d’Histoire naturelleL’or sous toutes ses facettes… Voilà une très belle exposition comme sait en concocter le Museum d’Histoire Naturelle. D’abord le côté géologique avec certaines pièces naturelles qui pourraient inspirer les plus grands sculpteurs. A l’état natif, l’or se trouve sous forme de lamelles, de fins filaments ou encore de cristaux géométriques. Le buisson, l’une des plus belles pièces exposées, est un agrégats de cristaux d’or sur une gangue de quartz blanc. Une autre de ces sculptures naturelles est composée d’une série de cristaux d’or, d’un morceau de quartz et d’un fragment de racine. Cette pièce,  l’une des plus belles au monde, a été trouvée en 1959, à quelques centimètres sous terre seulement! Puis la section consacrée à l’or chez les précolombiens nous apprend que chez ces peuples proches de la nature, l’or valait moins que le sel gemme. Mais  il était réservé aux Dieux!  ☞ suite

 © Danièle Boone