Un jardin extraordinaire

© Danièle Boone

Joyau tropical sur écrin de sable blanc et de roches, le jardin Georges Delaselle mérite le détour. Les dattiers des Canaries voisinent avec les cyprès de Californie, l’arbre goupillon d’Australie, les camphriers de Chine ou encore les figuiers de Barbarie.

Jeux d’ombres au jardin Georges Delaselle

Jardin Georges Delaselle

En s’installant sur l’île de Batz au début du siècle, Georges Delasalle créa, à quelques encablures de Roskoff, un jardin « colonial » où il acclimata des centaines de plantes originaires des zones tempérées d’Amérique du Sud, d’Australie et d’Afrique du Nord.

Géranium de Madère

Son principal allié fut incontestablement le Gulf Stream, le mythique courant marin qui véhicule la chaleur du sud vers le nord. Mais pour réussir ce jardin tropical sur le 48e parallèle nord soit la même latitude que Terre Neuve,Vancouver, Kiev ou Vladivostok, Delasalle prit la sage décision de l’entourer d’un rempart d’arbres, de creuser une cuvette pour protéger ses palmiers et de construire des murs de pierre sèche emmagasinant la chaleur. Ainsi protégées des vents et des embruns, d’incroyables plantes purent s’y épanouir.

Laucadendron

Après des années d’abandon, le jardin a été réhabilité par une équipe de bénévoles animée par Richard Reymann avant de devenir la propriété du Conservatoire du Littoral qui s’est attaché à en finir la restauration.
La collection est désormais riche de plus de 2000 espèces qui s’épanouissent tout au long de l’année. En effet, toutes les plantes ne fleurissent pas en même temps ainsi des variétés d’aloès, importés de l’hémisphère Sud, ont conservé leur rythme austral et éclosent en décembre ou en janvier. Le fascicularia, lui, ne fleurit qu’une semaine par an et le cactus appelé cierge du Chili, à peine dix heures. Parmi les plus curieuses, la Mertensia maritime, comestible, a un goût d’huître à s’y méprendre!

Coussin de belle-mère et figuier de Barbarie Jardin Georges Delaselle Xanthorrhée ou Black Boy Fleurs de palmier Leucopsermum ou Scalett Ribbon

Y aller: en bateau depuis Roskoff , trajet de 15 minutes, départ toutes les demi-heures.
En savoir plus: www.jardin-georgesdelaselle.fr

© Danièle Boone – Toute reproduction même partielle du texte ou des photos est soumise à autorisation

Retour en page d’accueil

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *