Archives pour l'étiquette Iran

Les chats persans

Les chats persans, film de Bahman Ghobadi

Il faut absolument voir Les chats persans d’abord parce que c’est un excellent film avec une excellente musique. Ensuite, parce que c’est un film sur la (et de) résistance sur (avec) la prise de risque (sa liberté voire sa vie) pour pouvoir simplement être soi. 17 jours de tournage clandestin dans le Téhéran underground avec des acteurs, de jeunes musiciens qui jouent leur propre rôle. Que ce docu-fiction existe est un vrai espoir: aucune dictature si terrible soit-elle ne peut faire taire totalement quel qu’en soit le prix à payer. Bahman Ghobadi, le réalisateur kurdo-iranien désormais exilé, s’offre même l’ultime légèreté de l’humour et il nous fait rire. Dédramatiser pour mieux faire comprendre le drame en quelque sorte. Dommage que ce film soit sorti juste pour Noël et dans si peu de salles! En tout cas, ne le ratez pas.

☞  www.leschatspersans-lefilm.com

C’est Norouz, le nouvel an iranien

Ispahan, terrasse d’un restaurant. Au second plan, la splendide coupole de la mosquée de Sheikh Lotfollah

Chez nous, c’est le Printemps. En Iran, c’est Norouz, le Nouvel An. Mais, finalement, c’est la même symbolique du renouveau. Le printemps est incontestablement la plus belle saison pour visiter ce pays magnifique. L’hiver, il fait très froid et l’été, très chaud. L’automne, la végétation est brûlée. En avril, les fleurs, les fameuses roses d’Ispahan entre autres, éclatent de couleurs et de senteurs. Les iraniens sont amateurs de pique-nique depuis toujours. L’exercice était déjà pratiqué par les sultans comme en témoignent les miniatures. C’est pour le visiteur, l’occasion d’être invité à partager une douceur. Peu de touristes s’aventurent dans ce pays. Quel dommage! L’architecture y est magnifique et l’accueil extraordinaire. Gageons qu’avec l’arrivée au pouvoir d’Obama, l’image d’un Iran diabolisé s’adoucisse et que les voyageurs l’inscrivent à nouveau dans leurs destinations. En attendant, je vous invite à un voyage en images et je souhaite à toute la communauté iranienne, une excellente nouvelle année.  ☞ suite

© Danièle Boone