2020

écureuil…….

Marc-André Selosse et la fabuleuse histoire des tannins

Il nous avait ébloui avec son « Jamais seul » qui nous plongeait dans l’univers fantastique des microbes. Il réitère avec ce livre consacré aux tannins paru aux éditions Actes Sud. Il réussit là encore, à nous offrir un livre grand public totalement novateur. Les tannins sont partout : l’amertume des endives ce sont eux, les couleurs des feuilles d’automnes aussi. Goûts et couleurs donc, comme l’indique le titre du livre. Les tannins servent d’écran contre les agresseurs biologiques, contre la lumière. Comme les microbes, ils peuvent être très nocifs mais sont, le plus souvent, très bénéfiques : anti-oxydants, anti-radicaux libre, cicatrisants, photoprotecteurs. Les amateurs de vin, de thé, de fruits, de chocolat le savent sans savoir forcément que ce sont eux, les tannins, qui agissent derrière les goûts et les couleurs. L’auteur affirme qu’ils sont, d’une certaine manière, « le couteau suisse de la plante ». L’image est significative.
lire la suite

Épervier : la terreur des petits oiseaux

Les mangeoires sont pleines et pourtant mésanges, pinsons, verdiers, moineaux ont déserté le jardin. Regardez bien, vous découvrirez sans doute, comme moi dans le mien, la présence d’un rapace, de la grosseur d’un pigeon, gris foncé sur le dessus, avec des barres brun orangé en dessous. C’est un épervier mâle venu faire son marché autour de la mangeoire. Les anglais l’appelle Sparow-hawk, ce qui signifie, le faucon des moineaux, c’est tout dire. Cet oiseau prédateur se nourrit en effet, essentiellement de petits passereaux. ☞  lire la suite

Planète Nièvre : Fêtes et festin

Noël, célébré maintenant par tous, croyants comme athés, est devenue la grande kermesse de la société de consommation. On se doit de festoyer de mets chers et gras, à s’en rendre malade d’autant plus sûrement si on consomme de la nourriture industrielle. Heureusement, aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à désirer vivre les fêtes de fin d’année autrement et à opter pour des fêtes responsables. On ne se prive pas, au contraire, on se fait du bien ! On ne renonce pas forcément au menu traditionnel qui nous évoque plein de souvenirs, mais on le revisite en un peu plus sain, plus léger et plus digeste. Et puis, quand on réfléchit bien à ce qu’on achète, on est moins tenter de jeter et de gaspiller.
Avec la participation d’Anthony Simon de la ferme des Desrues à Dornes.

☞ écouter l’émission

Kiki Smith : la nature inspiratrice

Kiki Smith - Monnaie de Paris

J’ai découvert récemment Kiki Smith, artiste américaine qui a trouvé l’apaisement dans la contemplation de la nature. Des femmes de bronze, sorte d’Alice au pays des merveilles, endormies au milieu des moutons, accueillent le visiteur. Cette première rétrospective française, à la Monnaie de Paris, réunit près d’une centaine d’œuvres. Le parcours non chronologique nous immerge dans l’étrange univers de Kiki Smith.
lire la suite