Trois victoires pour le blaireau dans le Cher

Voilà plusieurs années que mon association Nature 18 se bat pour faire évoluer le statut du blaireau. Le 11 juin, le tribunal administratif nous a donné raison en annulant l’arrêté relatif à la prolongation de la vénerie sous terre du blaireau pour 2021-2022. L’ASPAS avait déposer un dossier en soutien à notre recours.

Le 20 juin, l’arrêté relatif à la campagne 2023-2024 qui avait été suspendu par le tribunal le 16 mai dernier à la demande de One Voice a été a nnulé le 20 juin. Nature 18 et 0ne Voice avaient déposés des recours contre cet arrêté. Peu après, nous avons appris que le préfet renonçait à l’arrêté relatif à la prolongation de la vénerie sous terre de l’espèce blaireau pour la campagne 2024-2025 dans le département du Cher. Les blaireaux ne seront donc pas détérrés jusqu’au 30 septembre 2024 ni du 15 mai au 30 juin 2025. Le déterrage étant autorisé pendant la période de chasse, le blaireau n’aura donc que quelques mois de répit.

Il existe une association de vétérinaires constituée spécialement pour limiter la « douleur animale ». C’est CAP douleur.  La LPO lui a demandé une expertise sur ce que ressentent les blaireaux lors des opérations de déterrage. Le rapport est formel : les blaireaux ressentent de façon absolument certaine de la douleur au cours des opérations de déterrage et subissent des conséquences gravement dommageable pour leur intégrité physique ☞ voir le rapport.

Ce rapport qui vient d’être publié nous conforte dans notre objectif : nous voulons donc l’abolition de cette chasse horrible et faire classer le blaireau en espèce protégée. Nous allons continuer notre lutte pour y parvenir,

Le passe mondes Di Rosa à Beaubourg

Le Tigre de nacre, 1997-1998 Autour du monde, 7e étape, Bình Dương, Vietnam

Le peintre Di Rosa rêvait de voyager depuis qu’il était tout petit mais il ne s’imaginait ni dans la peau d’un touriste, ni dans celle d’un peintre voyageur à la Delacroix. Au début des années 1990, il trouve l’angle : aller à la découverte de savoir-faire d’autres cultures.

J’ai toujours beaucoup aimé ce peintre globe-trotteur, fondateur du MIAM (Musée des Arts modestes) à Sète et récemment élu à l’Académie des Beaux-Arts.  Ce pionnier de la figuration libre fait une escale au centre Georges Pompidou jusqu’au 26 août pour une mini rétrospective haute en couleur, «Dirosienne » par excellence mais, hélas, bien trop courte puisqu’elle ne présente qu’une trentaine d’œuvres.

lire la suite

Au fil de la Loire, récit d’une descente en canoë-bivouac

Le photographe Erwan Balança et l’aquarelliste belge Yves Fagniart rêvaient depuis longtemps de descendre le plus grand fleuve de France, la Loire (quelques 1000 km), en buvant son eau et en se nourrissant de ses poissons. Quelle bonne idée ont eu ces deux hommes d’images mais aux médias bien différents de réunir leur talent. Les sublimes photos d’Erwan se marient harmonieusement avec les aquarelles légères et colorées d’Yves. Catherine Levesque, elle, les a suivi au plus près, recueillant régulièrement leurs impressions et bivouaquant non loin d’eux pour mettre en mots leur aventure. Résultat : un très beau livre paru aux éditions Delachaux et Niestlé.
lire la suite

Bonnes nouvelles pour le blaireau

Blaireau-N18
Yann Galut, maire de Bourges, nous a apporté son soutien lors du rassemblement organisé par Nature 18 devant la préfecture du Cher le 15 mai 2024

Le 15 mai, journée mondiale du blaireau, lors du rassemblement du devant la préfecture du Cher pour l’abolition du déterrage et le classement du blaireau en espèce protégée, nous avons eu le plaisir d’accueillir Yann Galut, le maire de Bourges, venu apporter son soutien au blaireau, un geste politique fort, une prise de position politique qui nous a fait chaud au cœur, dans un contexte plutôt tendu du côté des chasseurs et de l’administration.

Vendredi, deuxième bonne nouvelle, et pas des moindre, le tribunal administratif d’Orléans a décidé de suspendre la période complémentaire de vénerie sous terre dans le département qui commençait le 15 mai. C’est une première victoire dans notre département. Comme dans notre département, les veneurs déterrent les blaireaux les vendredi, samedi, dimanche et jours fériés, le blaireau a gagné un peu de répit en ce printemps 2024. Le jugement de fond sur cet arrêté 2023 est prévu le 6 juin. Espérons qu’il confirme la décision du juge des référés. Un autre jugement est prévu le 23 mai pour notre recours déposé avec le soutien de l’Aspas contre l’arrêté 2021. Croisons donc les doigts pour le blaireau !

Tous pour le blaireau avec Nature 18

BlaireauNature 18, association de protection de la nature et de l’environnement du Cher dont je suis administratrice, participe cette année encore à la journée mondiale des blaireaux  initiée par l’Aspas (Association Pour la Protection des Animaux Sauvages) qui aura lieu mercredi 15 mai. Nous  demandons l’abolition du déterrage et le classement du blaireau en espèce protégée.  Pour ce faire, nous organisons un rassemblement devant la préfecture du Cher. Venez nombreux.
☞ Rendez-vous le mercredi 15 mai à 14 h, place Marcel Plaisant à Bourges.

Cette journée est aussi l’occasion de mieux faire connaître cette espèce : nous avons concocté en partenariat avec le Muséum de Bourges, une journée tout entière  consacrée à celui qu’on appelle aussi le « petit ours de nos campagnes ».
Contes, animations et conférence le mercredi 15 mai de 10h30-20h.
voir le programme.

Pourquoi le blaireau ? ☞ lire ici