Rencontre avec Chanee et Sylvain Angerand

Chanee Angerand
De gauche à droite : Chanee, Danièle Boone et Sylvain Angerand © Philippe Van Nieuwkerke

.
Chaque année depuis l’an 2000, la Fondation Léa Nature / Jardin BiO organise une Conférence Environnement pour sensibiliser aux causes environnementales qu’elle soutient. Cette année, le thème est la forêt avec les regards croisés de Chanee, fondateur de l’association Kalaweit et Sylvain Angerand, ingénieur forestier, fondateur de l’association Canopée forêts vivantes.

Chanee et Sylvain Angerand sont deux êtres de passion, totalement engagés dans leur combat qu’ils mènent concrètement, sur le terrain. Chanee vit en Indonésie depuis plus de vingt ans. Pour sauver les Gibbons, il doit protéger la forêt contre les industriels de l’huile de palme, ce qui n’est pas sans danger. Sylvain, ingénieur forestier, a créé l’association Canopée qui lutte en France notamment contre les coupes rases et l’enrésinement des forêts. Animer cette rencontre qui a eu lieu le 31 mars au siège de Léa Nature à Périgny (17) a été un vrai bonheur. Je vous invite à découvrir Chanee et Sylvain lors de cette rencontre qui a été enregistrée sur youtube.

Pour plus d’infos
voir l’article sur Chanee paru sur ce blog en 2008
☞ le site de Kalaweit
☞ le site de Canopée forêts vivantes

Nature Nièvre : le citron

citron

Ce papillon jaune vif est annonciateur du printemps. On peut le voir virevolter au moindre rayon de soleil dès le mois de février.  De fait, il passe l’hiver à l’état adulte. Il peut en effet résister à des températures sibériennes jusqu’à – 20° C grâce à une substance antigel qu’il sécrète dès l’automne. Afin d’échapper aux prédateurs, il se déguise en feuille reproduisant même les nervures !

écouter la chronique   (7′02″)

Journée citoyenne Arbres et forêts

Un film, une table ronde et une pièce de théâtre pour célébrer les arbres et les forêts. Cela va se passer ce samedi au Luisant, un petit théâtre rural, à Germigny l’Exempt dans le Cher.  Cette journée est en partenariat avec Nature 18, l’association de protection de la nature de ce département.

« Planté dans la terre par ses racines, planté dans les astres par ses branchages, l’arbre est le chemin de l’échange entre les étoiles et nous » écrit Saint Exupéry dans Citadelles. Les grands arbres sont d’évidence les êtres vivants les plus proches du ciel et, comme tout végétal, ils savent se nourrir du soleil. Le paléoanthropologue Yves Coppens a montré que Homo, le genre zoologique auquel nous appartenons, est apparu sur les canopées des forêts équatoriales d’Afrique de l’Est, il y a 30 millions d’années et que nous nous sommes redressés dans les branches maîtresses des arbres, pas sur le sol. Cela n’est pas rien ! Et les arbres sont les seuls autres êtres vivants debout sur la planète, nos alter ego en quelque sorte.

Pourtant les arbres et les forêts sont malades de nous. Homo Sapiens le mal nommé exploite sans vergogne et détruit tout à grand renfort de machines impitoyables qui lui donne une impression de toute puissance. Heureusement, grâce à des fonds participatifs, des personnalités comme Francis Hallé ou des associations comme l’Aspas soustraient les forêts à toute exploitation et les rendent à la nature. C’est cette nature libre propice à la biodiversité qui nous sauvera, qui sauvera la planète. La place de l’arbre et de la forêt dans le monde de demain sera au cœur de la table ronde que je vais animer. Il faut que nos enfants puissent continuer à grimper dans les arbres ! Venez nombreux.

programme
☞ inscriptions : 02 48 74 16 01 – leluisant@gmail.com
☞ écouter la présentation sur RCF (7′16″)

 

Nature Nièvre : le pic épeiche

Pic épeiche

Peut-être que, comme moi, vous avez la visite quotidienne à vos mangeoires du pic épeiche. C’est une bonne occasion pour observer cet oiseau plutôt farouche. De la taille d’un merle, avec un plumage bigarré de trois couleurs, noir et blanc avec le bas-ventre rouge vif, il est facile à reconnaître. De tous les pics, c’est incontestablement, le plus commun. Il se se rencontre partout où il y a des arbres. Il y trouve sa nourriture et y établit son nid.

écouter l’émission (7′29″)