Archives pour la catégorie Nature

Enquête sous le noisetier

Aujourd’hui, je vous propose de vous rendre sous un noisetier et de jouer les détectives pour savoir quel animal s’est régalé. En effet, de nombreux petits animaux raffolent des noisettes et les décortiquent directement dans l’arbre. La coque de la noisette étant très dure, il n’est pas simple pour un animal de parvenir jusqu’à l’amande. Cela exige beaucoup d’efforts qui laissent des traces sur la coque, très différentes d’une espèce à l’autre.

Un gros trou rond irrégulier signe l’œuvre d’un campagnol. Si il est plus petit et bien net, c’est un mulot. Une ouverture bien ronde de 8 à 10 mm, avec le bord de l’ouverture très lisse, c’est le muscardin, un petit rongeur nocturne rare. La noisette a été coupée en deux, c’est l’écureuil. Un petit trou ovale avec des marques sur la coque, c’est la mésange charbonnière. Un orifice de 1 à 2 mm de diamètre, c’est le travail du baladin de la noisette, un charançon, pour y déposer son œuf. La larve se nourrira de la graine.

Cette chronique est parue dans les 4 saisons n° 232 – septembre-octobre 2018.

© Danièle Boone

La pie bavarde

Pie bavarde
J’ai envie de vous parler de ces beaux oiseaux mal aimés que tout le monde peut observer facilement et puis aussi, parce qu’en ce moment se joue leur classement pour trois ans sur les listes des animaux « nuisibles »  oh pardon, maintenant on dit des « animaux susceptibles de faire des dégâts » !  Les pies ne sont pas dites pas bavardes pour rien. Leurs jacassements incessants les font remarquer. C’est sans doute pour cela qu’on entend souvent dire qu’il y a beaucoup de pies, voir trop. De fait, vu qu’elles sont persécutées dans les milieux agricoles, elles ont colonisé les milieux urbains et les jardins accueillants. Plus proche des gens et bruyantes, forcément, on a l’impression d’en voir plus. En fait, leurs effectifs sont stables voire en légère baisse et dans certaines régions, même nettement en baisse.
lire la suite

© Danièle Boone

Marche pour la forêt

rassemblement forêt saint-bonnet de TronçaisPour alerter sur le devenir des forêts publiques, l’intersyndicale des personnels de l’ONF a décidé d’organiser une grande marche pour la forêt. La privatisation de la gestion des forêts publiques et son industrialisation sont les deux sujets qui fâchent. Les initiateurs de cette marche veulent sensibiliser le public qui, globalement, ignore ces problèmes. Pourtant les forêts jouent un rôle essentiel. Elles protègent notre eau, notre climat, nos paysages et la biodiversité. Elles approvisionnent la filière bois et surtout elles nous accueillent. Lieu de promenade et de ressourcement pour de nombreux citadins privés de nature, elle remplit une fonction bien particulière au niveau de l’imaginaire tant collectif qu’individuel. Bref, elle est indispensable dans l’équilibre du monde. Pourtant, aujourd’hui, elles sont menacées par les décisions de l’Office National des Forêts (ONF) et du Ministère de l’Agriculture. La marche pour la forêt qui a débuté le 17 septembre arrive bientôt à son terme. Quatre chemins partis de Mulhouse, Perpignan, Strasbourg et Valence convergent vers Saint Bonnet de Tronçais où la journée du jeudi 25 novembre sera entièrement dédiée à la forêt en présence de nombreuses associations de préservation de la nature. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Un vautour percnoptère assassiné !

 Les parents du jeune vautour assassiné © FRAPNA

Un oiseau assassiné? Non le terme n’est pas trop fort. Un jeune vautour percnoptère, espèce très rare et strictement protégée a été trouvé criblé de plombs à Sarrians dans le Vaucluse. Les chasseurs, autoproclamés « premiers écologistes de France » commencent très fort la période de chasse 2918-2019. En effet, une petite fille de 10 ans a été grièvement blessée au thorax près de Limoges et maintenant, une espèce protégée est massacrée. Vous l’aurez compris, je suis encore une fois scandalisée par l’attitude irresponsable des chasseurs.
☞ lire la suite

© Danièle Boone

L’argiope frelon (épeire fasciée)

Vous avez déjà tous admirer ces gouttelettes de rosées qui miroitent dans le soleil rehaussant dans un dessin parfait la toile d’une araignée. Parfois, un épais zigzag blanc brodé en son centre fait office de signature. Quelle est la dentellière qui a réalisé cet ouvrage ? ☞ lire la suite

© Danièle Boone