Archives pour la catégorie Nature

Hibou moyen-duc

Hibou moyen-duc

Il y a peu, nous avons découvert un dortoir de hiboux moyen-duc de 14 individus dans le Val d’Allier du Cher. Extraordinaire ! Je ne résiste pas à partager avec vous mon émotion  à travers cette image prise à l’occasion. Je n’ai pas commenté la récente annonce de la disparition de 30 % des oiseaux des champs en 15 ans avec une nette accélération ces deux dernières années. Je le constate à l’œil nu dans mon jardin et par rapport à la quantité en baisse chaque année de graines de tournesol nécessaire pour nourrir les oiseaux pendant l’hiver. Comment peut-on être insensible à toute cette beauté en train de s’éteindre ? Pourquoi, cela seul, ne pourrait-il pas justifier une réforme immédiate des pratiques agricoles ? Pourquoi l’homme ne veut-il pas comprendre pas qu’il fait partie intrinsèque du système qui est en train de s’effondrer ? Oui, pourquoi ne veut-il pas voir la catastrophe qui est en train d’arriver ?

© Danièle Boone

Crapauds et compagnie

CrapauducEn ce moment, c’est la saisons des amours pour les amphibiens. Crapauds et grenouilles rejoignent la mare de leur naissance pour s’y reproduire. Oui mais voilà lors de cette courte migration, ils leur arrivent fréquemment de devoir traverser une route et là, c’est l’hécatombe. Pour les aider, les naturalistes installent des crapauducs. Ce sont des aménagements temporaires qui permettent aux amphibiens de ne pas se faire écraser ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Neige

Noisettier

La neige m’a toujours semblé magique. Lorsque les premiers flocons se sont mis à tomber, j’ai arrêté de travailler et je les ai regardé voltiger. Et puis la nuit est arrivée et le lendemain matin, 15 centimètres recouvraient mon jardin comme lors de mon premier hiver ici, il y a 7 ans. Et cela neigeait toujours. Je n’ai pas résisté à faire des photos qu’aujourd’hui je partage avec vous. ☞ voir la suite

© Danièle Boone

Foulques macroules

Foulque macroulle
Si, en ce moment, vous vous promenez auprès des étangs, vous reconnaîtrez facilement les groupes de foulques macroules parmi les canards. Ces oiseaux noirs arborent un bec crayeux prolongé d’une plaque frontale blanche. Les foulques sont assez nombreuses. Ce qui est étonnant c’est de penser qu’elles étaient peu nombreuses au début du XXème siècle. Mais cette espèce polyvalente qui n’est pas chassée s’est bien adaptée aux activités humaines. On la trouve aussi bien en pleine campagne que dans les parcs urbains. Elle se nourrit d’algues, de petits crustacés ou du pain destiné aux canards par les humains. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Loups, requins, ibis, blaireaux : un massacre sans base scientifique

Certains animaux sauvages subissent des phases d’abattage massif de la part des autorités. Le plus souvent sans discernement sinon pour complaire à des intérêts particuliers, explique Farid Benhammou, géographe, auteur d’une tribune publiée par Reporterre. Ces gestions par la tuerie s’appuient sur une négligence voire un mépris de la recherche et des connaissances scientifiques. Selon lui, « réflexion et matière grise pourraient permettre d’éviter une violence inutile ».

☞ à lire absolument sur Reporterre

© Danièle Boone