Faut-il être végétarien pour la santé et la planète ?

Poser cette question au moment même où sur les tables s’étalent huîtres, saumons, boudins blancs, foie gras, oies rôties et autres poulardes farcies, n’est pas de la provocation mais une invitation à réfléchir, une invitation aussi à plus de sobriété dans ce temps d’hyper consommation qui vide les porte-monnaies mais ne remplit personne de bonheur. La satisfaction est éphémère, à peine savourée. Dès qu’un objet est acquis , on pense à cet autre qu’on désire déjà. De fait, Faut-il être végétarien pour la santé et la planète? est le titre d’un livre de Claude Aubert et de Nicolas Le Berre paru aux éditions Terre Vivante. Les auteurs ne posent pas une question de philosophes mais de scientifiques. Le premier est ingénieur agronome, pionnier de l’agriculture biologique et le second, médecin homéopathe et acupuncteur. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Les commentaires sont fermés