Pétales et mandibules au muséum de Bourges

affiche-exposition-petit-peuple-du-rosierLe petit peuple du rosier est à l’honneur au Muséum d’Histoire Naturelle de Bourges. Tout en cheminant autour d’un rosier géant, on découvre dix petites bêtes entre autres, l’abeille, la cétoine, la mouche, le perce-oreille, la coccinelle, le collembole. Comment se développent-elles ? Comment se nourrissent-t-elles ? Pourquoi faut-il les protéger ? Quelles relations ont-elles entre elles ? Comment sont-elles organisés ? Réponses dans une super bande dessinée qui court le long des cimaises. Les planches ont été créées par un professeur d’arts plastiques, Denis Landreau aidé pour les détails scientifiques par un professeur de SVT, Loïc Jourdren. C’est juste fabuleux. Et pour mettre dans l’ambiance, douze sculptures réalistes de ces petites bêtes sont présentées accrochées au mur ou protégées derrière une vitrine. Elles sont géantes. L’agrandissement tourne autour de 150 fois. Impressionnant !

Le message essentiel de cette superbe exposition est sans aucun doute l’importance des écosystèmes. Ainsi, toute une vie gravite autour du rosier. Le visiteur, qu’il soit adulte ou enfant, découvre de manière ludique, que chaque insecte a son rôle à jouer. Le puceron agace le jardinier mais sans lui, pas de coccinelle et autres auxiliaires qui viennent s’en délecter. Pour aller plus loin dans les questions de l’équilibre biologique, les auteurs de l’immense bande dessinée – plus de 200 dessins – abordent également les méthodes de compostages et autres pratiques vertueuses. Une exposition à voir absolument.

Muséum d’histoire naturelle de Bourges, jusqu’à fin août
www.museum-bourges.net

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *