L’or des Amériques

Le buisson. Or natif. © Museum national d’Histoire naturelleL’or sous toutes ses facettes… Voilà une très belle exposition comme sait en concocter le Museum d’Histoire Naturelle. D’abord le côté géologique avec certaines pièces naturelles qui pourraient inspirer les plus grands sculpteurs. A l’état natif, l’or se trouve sous forme de lamelles, de fins filaments ou encore de cristaux géométriques. Le buisson, l’une des plus belles pièces exposées, est un agrégats de cristaux d’or sur une gangue de quartz blanc. Une autre de ces sculptures naturelles est composée d’une série de cristaux d’or, d’un morceau de quartz et d’un fragment de racine. Cette pièce,  l’une des plus belles au monde, a été trouvée en 1959, à quelques centimètres sous terre seulement! Puis la section consacrée à l’or chez les précolombiens nous apprend que chez ces peuples proches de la nature, l’or valait moins que le sel gemme. Mais  il était réservé aux Dieux!  ☞ suite

 © Danièle Boone

One Response to L’or des Amériques

  1.  » Lorsqu’on sait, toute la destruction engendrée au nom de l’or, on ne peut que plébisciter les bijoux fantaisie!  »

    Erreur: les bijoux fantaisie, issus de dérivés du pétrole, d’apparence moins chers, sont un fléau bien plus grand parce qu’ils encouragent au renouvellement sous une forme anodine, compte-tenu que les modes et tendances sont le moteur essentiel du consumérisme pour les femmes. L’or est au contraire un bien durable.

    —————————————————————————
    Bien vu! Je rajoute en matière naturelle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *