Une étude brésilienne éclaire (un peu) la grippe A

Une équipe de chercheurs brésiliens a cherché à comprendre comment étaient morts 21 de leurs concitoyens, âgés de 1 à 68 ans (72% entre 30 et 59 ans), atteint de la grippe A. Ils ont mis en évidence trois modes d’actions distincts du virus. Par ailleurs, il semble qu’une réponse immunitaire, qualifiée de « aberrante » a également été diagnostiquée chez certains patients. Pour ces derniers, l’activation du système défense de l’organisme a été telle, face au virus, qu’elle a accru les lésions pulmonaires et les difficultés respiratoires. Pour l’instant, il n’a pas été fait état d’une éventuelle vaccination de ces patients qui pourrait, après avoir dégénéré, éventuellement expliquer une réponse disproportionnée de l’organisme. Cette information vient d’être diffusée par Univers Nature. La remarque de l’auteur, Pascal Farcy, nous rappelle, bien à propos, qu’il n’est effectivement jamais mentionné si les victimes de la grippe sont ou non vaccinées.
en savoir plus

La Télé Suisse Romande a diffusé un reportage très documenté et sans concession sur les origines mexicaines de la grippe.   ☞ voir le documentaire

N’hésitez pas à vous abonner à Univers Nature, le site du magazine Echo Nature. Deux formules dont l’une, gratuite, vous permet d’être informé par mail, deux fois par semaine.

One Response to Une étude brésilienne éclaire (un peu) la grippe A

  1. De mon point de vue, le bilan est là : Il n’y a pas eu d’épidémie massive, l’action du gouvernement n’a pas été futile. On peut effectivement reprocher un mangue d’organisation et de cohérence au niveau de la campagne de vaccination, les médecins généralistes auraient dû pouvoir vacciner en cabinet. Au moins, cette pandémie restera une « bon » exercice d’entrainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *