Vers une prise de conscience citoyenne ?

L’écologie est la grande absente du débat politique, c’est enfoncer une porte ouverte que de le dire encore. Mais est-ce à dire que nos concitoyens n’en ont vraiment rien à cirer ? N’est-ce pas plutôt cette politique politicienne loin des réalités quotidiennes qui éloigne une grande partie des Français du débat actuel ? Il faut dire que l’ensemble des candidats donne une démonstration de médiocrité assez désopilante. Leurs propositions sont inconsistantes et leurs promesses dérisoires. Ainsi, le futur président ne sera pas élu pour lui même mais contre le perdant. En d’autres termes, il sera le président du moins pire. L’écart entre le pouvoir et le peuple risque de se creuser, mais c’est tant mieux si cela devient le ferment d’une prise de conscience citoyenne.

Lire la suite sur le site des JNE (Association des Journalistes et écrivains pour la Nature et l’Ecologie) où ce texte vient de paraître sous forme d’édito.

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *