La bonne nouvelle autrichienne

Il y aurait dans le monde une mouvance vers l’extrême droite, populiste et nationaliste. Mais n’est ce pas du bourrage de crâne ? L’élection de Alexander Van der Bellen, le candidat écologiste, montre bien que le peuple n’est pas si idiot ! D’ailleurs chacun s’accorde à penser aujourd’hui que, si Bernie Sanders, n’avait pas été écarté au profit de Hillary Clinton, il aurait eu toutes les chances d’être élu. Le grand problème des électeurs est, en effet, d’avoir un candidat pour lequel voter. En France, depuis le duel Chirac/Le Pen, toutes les élections ont été davantage des choix contre et non des choix pour. C’est ce même phénomène qui a porté Trump à la présidence des États-Unis. Autour de moi, des personnes qui me semblaient jusqu’alors sensées sont prêtes à voter le pire pour causer un électro choc. Mais pensent-elles une seconde au retour, à ce que nous devrons vivre si, nous aussi, nous élisons un « Trump » ? Il faut vraiment de toute urgence un réveil citoyen !

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *