Fukushima, c’est derrière. Le pétrole guyanais, c’est l’avenir !

Cet après-midi, tout en concoctant une tarte aux pommes, j’écoutais CO2 mon amour, l’émission de Denis Cheissoux. Parmi ses invités, Corinne Lepage. Elle revient tout juste du Japon et plus précisément de Fukushima. Elle était là pour témoigner de ce qu’elle avait vu et entendu. La France a classé cette catastrophe majeure avec empressement. Tiens pardi, faut pas faire de l’ombre à nos gouvernants, super VRP du nucléaire français! Alors, donc, on n’en parle plus. Pourtant « c’est une catastrophe en cours » souligne Corinne Lepage. Beaucoup de points noirs subsistent ainsi que beaucoup d’interrogations sur l’état des lieux. En fait, on ne sait toujours pas précisément l’ampleur des dégâts. Mais ce dont on est sûr, c’est qu’un accident majeur peut encore survenir. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *