300 000 litres de soude déversés en Gironde… Et alors?

Je reproduis en fin de ce billet, un article de Cécile Cassier paru ce samedi sur Univers-Nature. Il me fait réagir mais en même temps, il se passe hélas de tout commentaire. L’irresponsablité générale est accablante! A côté de cela, les particuliers sont sommés de mettre leurs fosses sceptiques aux nouvelles normes. Le jeune contrôleur de chez Véolia venu chez moi la semaine passée m’a expliqué que  les normes d’hier ont été revues parce que les ingénieurs s’étaient trompés sur le système choisi. Qui prouve que les ingénieurs d’aujourd’hui ne se trompent pas encore une fois? Certes, il est nécessaire de vérifier la qualité de eaux usées qui sont rejetées dans les nappes phréatiques qui alimentent l’eau du robinet mais, ne faudrait-il pas mieux analyser les eaux rejetées dans la nature par les particuliers qui n’ont pas accès au tout à l’égout . Si elles sont « clean », il me semble que le système fonctionne et qu’il est inutile de tout changer. ☞ lire la suite

© Danièle Boone

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *