IKEA sans-gêne!

IKEA se retrouve devant la justice pour destruction d’espèces protégées lors de la construction d’un entrepôt géant en Crau. Les autorités avaient rejeté le projet une première fois en raison d’une étude d’impact bâclée. Le lézard ocellé, la cistude d’Europe et de nombreuses orchidées, tous protégés, ont été ignorés. A présent, IKEA a fait démarrer les travaux sans les autorisations nécessaires. IKEA se vante pourtant d’avoir une politique éco-responsable notamment en collaborant avec le WWF (organisation mondiale de conservation de la nature) dans le cadre de projets visant à promouvoir une gestion forestière responsable et une meilleure gestion du coton et à réduire l’impact des activités industrielles sur le changement climatique.

Tom Heinemann, un journaliste danois, a cependant mis en évidence que certaines sociétés indiennes choisies par IKEA et passant pour modèles sous-traitaient à de petites structures où là, les conditions de travail étaient épouvantables! Devant l’évidence, IKEA a plaidé la non connaissance des faits… Pour info, « A Killer Bargain », le documentaire de Tom Heinemann a reçu le prix spécial du jury du dernier festival du film de l’environnement de Paris.
Alors, la Camargue, encore un malentendu?

Pour en savoir plus: www.nacicca.org

Madagascar: RN 7

© Danièle Boone

Madagascar est un pays magnifique. A chaque fois, j’en reviens la tête pleine d’images et le cœur plein d’émotions. Cette fois, j’ai fait la mythique RN7 dan sa totalité de Antatanarivo à Tuléar. Comme son homonyme hexagonale, elle se dirige au sud sur un millier de kilomètres et s’achève en bord de mer mais la plus longue route de Madagascar n’a pas beaucoup changée depuis que les Français la firent construire. L’emprunter, c’est remonter le temps…

Envie de partir? Allibert propose des super circuits qui permettent de sortir des sentiers battus et surtout de rencontrer la population.

Lire la suite

Balade ornitho dans les Alpilles

© Danièle Boone

Ce printemps pluvieux a bien profité à la nature méditerranéenne. Les Alpilles sont complètement vertes et pleines de fleurs. Après deux jours d’averses rapprochées, les fauvettes, mélanocéphale, passerinette et la petite pitchou, espèce menacée, s’en donnent à cœur joie. A peine avons nous commencé la balade que se détache dans le ciel bien bleu, un circaète Jean-le-Blanc. Ce beau rapace qui peut faire jusqu’à 1,80 m d’envergure est facilement reconnaissable à ses surplaces très caractéristiques. Beau cadeau de la nature, mais nous, nous espérons croiser l’aigle de Bonelli.

Lire la suite